dimanche 9 mars 2014

Gourous du management : les femmes sortent de l'ombre

Par Muriel Jasor et Valérie Landrieu, journalistes | 07/03/2014

On l'oublierait, l'univers de la pensée managériale est aussi féminin. Treize femmes figurent au classement Thinkers50 de 2013.


Femmes gourous du management
Crédits photo : DR
Laurence Capron (à gauche), Herminia Ibarra (au centre) et Renée Mauborgne (à droite), deux des 13 femmes figurant au classement 2013 de Thinkers50.
Renée Mauborgne, Rita McGrath, Linda Hill, Herminia Ibarra, Tamara Erickson, etc. Les femmes leaders de la pensée managériale sont au nombre de 13 dans le dernier classement international des 50 gourous du management effectué tous les deux ans par Thinkers50. Un progrès : elles étaient 11 en 2011 et 5 en 2009.
« Nous sommes sous-représentées mais la visibilité des femmes commence à progresser », reconnaît Amy Edmondson, professeur en leadership et management à la Harvard Business School, numéro 15 du palmarès 2013 de Thinkers50. « Leur percée dans le Top 20 est impressionnante [7 femmes, NDLR] », observe Des Dearlove, l'un des co-créateurs du palmarès. Parmi elles, des professeurs, mais aussi des dirigeantes comme Sheryl Sandberg (Facebook) et Liz Wiseman, l'ancienne patronne d'Oracle.
En France, les plus connues enseignent à l'Insead. Renée Mauborgne, Herminia Ibarra, Laurence Capron se sont fait connaître via des publications remarquées, dont Stratégie Océan Bleu pour Renée Mauborgne. Mais d'autres femmes, comme Sandra Enlart, qui ne goûte guère l'expression « gourou du management » et a co-écrit avec Olivier Charbonnier « A quoi ressemblera le travail demain ? », s'imposent dans le cercle de la pensée managériale.

Laurence Capron, les voies de la croissance


Laurence Capron
Laurence Capron est considérée comme l'une des expertes les plus en pointe sur les M&As.

Elle a co-écrit « Build, Borrow, or Buy » (2012) avec Will Mitchell (université de Toronto). L'ouvrage, notamment traduit en chinois et en coréen, propose aux entreprises d'arbitrer entre différentes options de développement : croissance interne ( « build »), croissance partenariale ( « borrow ») ou croissance externe ( « buy »). Professeur de stratégie, titulaire de la chaire Paul Desmarais, Laurence Capron est considérée comme l'une des expertes les plus en pointe sur les M&As, sujet autour duquel elle a créé un programme à destination des cadres dirigeants à l'Insead. Née en 1967, cette ancienne de la Rouen Business School a poursuivi son doctorat à HEC, avant de devenir professeur visitant aux Etats-Unis (Kellogg, Wharton, MIT Sloan).

Herminia Ibarra, experte en transitions professionnelles


Herminia Ibarra
Herminia Ibarra est l'une des voix les plus écoutées pour les problématiques liées au parcours professionnel, au leadership, aux reconversions et aux carrières féminines.

Née à Cuba en 1961 et arrivée à 7 ans aux Etats-Unis, c'est l'une des voix les plus écoutées pour les problématiques liées au parcours professionnel, au leadership, aux reconversions et aux carrières féminines. Diplômée de Yale, cette experte en comportement des organisations a été professeur à Harvard pendant treize ans avant de rejoindre l'Insead. Son ouvrage de 2004 « Working identity : unconventional strategies for reinventing your career » redimensionne la question des choix de carrière. Herminia Ibarra s'est penchée avec Robin Ely et Deborah Kolb sur le sexisme de « deuxième génération » avec l'ouvrage « Women Rising : The Unseen Barriers» (2013).

Renée Mauborgne, créatrice d'espaces stratégiques


Renée Mauborgne
Renée Mauborgne a créé un institut pour ré-inventer des modèles d'innovation et de marchés, en modélisant la réussite d'entreprises.

Cette femme professeur associée de stratégie et de management international, de nationalité américaine, est considérée comme l'une des plus influentes de la décennie, après avoir publié en 2005, avec W. Chan Kim, l'ouvrage « La Stratégie de l'océan bleu : comment créer de nouveaux espaces stratégiques » (HBR Press). Elle a créé un institut du même nom pour ré-inventer des modèles d'innovation et de marchés, en modélisant la réussite d'entreprises comme Apple, eBay ou Swatch. Le best-seller, traduit en 43 langues, s'est vendu à plus de 3,5 millions d'exemplaires. Avec son coauteur, elle est numéro deux du classement 2013 de Thinkers50. Un nouvel opus est attendu cette année.

L'analyse d'Eléna Fourès, expert en leadership féminin

 

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire