dimanche 1 novembre 2015

Le Général SOUBELET, lanceur d'alerte !

Il faut écouter la vidéo !!! Consternant !!!

Il semblerait que la ministre de la Justice Christiane TAUBIRA et le Premier ministre Manuel VALLS n’aient pas app...récié les critiques du Général SOUBELET, numéro trois de la gendarmerie, à l’encontre de la politique pénale, lors de son audition à l’Assemblée nationale.


L’homme a été remplacé hier, et mis au placard.


Le tort du Général SOUBELET ?


Avoir critiqué la politique pénale de Christiane TAUBIRA. On a du mal à en croire ses oreilles !
Soutenez-le, c'est nous qu'il défendait !!! ... Il semble que cela doit circuler car n'est-ce pas ce que nous subissons tous les jours ?


Voilà ce qui explique parfaitement les résultats tronqués des chiffres de la délinquance en France.
Voici la vidéo très courte mais tellement édifiante du général 4 étoiles de la Gendarmerie Nationale qui n'a fait que dire une vérité flagrante sur la politique en matière judiciaire.
Parce qu'il a eu le courage de dire la vérité, le Général SOUBELET vient d'être limogé de son poste par le pouvoir actuel.


Si vous soutenez le Général SOUBELET, transmettez ces vidéos à vos amis afin qu'ils entendent eux aussi ces vérités.


https://www.facebook.com/dominique.burro.5/videos/1113517861992023/

Le général (quatre étoiles) Bertrand Soubelet, directeur des opérations et de l'emploi de la Gendarmerie nationale ne terminera pas sa deuxième année à ce poste, l'un des plus importants dans la hiérarchie. Il va être nommé à la tête de la Gendarmerie de l'outre-mer, un poste prestigieux sans doute mais moins opérationnel. Le général Soubelet paye sans doute la liberté de ton avec laquelle il s'était exprimé, en décembre dernier, devant les députés travaillant sur la lutte contre l'insécurité. Il avait notamment critiqué les juges qui remettent en liberté les délinquants arrêtés par les gendarmes, compliquant les relations entre le ministre de l'Intérieur de l'époque, Manuel Valls, et la ministre de la Justice Christiane Taubira.
Si le général Soubelet peut être nommé à la tête de la gendarmerie d'outre-mer, c'est parce qu'un autre officier a refusé ce poste : le général Orosco (à la tête du GIGN) qui préfère partir dans le privé.
A la Direction des opérations, le général Soubelet sera remplacé par le général Michel Pattin.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire