lundi 14 mai 2018

L’accélération vibratoire terrestre

Source Michel Dionne
Le calendrier des Mayas et des autres anciennes civilisations ont décrit les changements majeurs qui nous attendent comme étant la fin d’un temps et non la fin du monde. Ces changements font tout simplement partie d’un cycle naturel qui revient régulièrement sur une échelle de l’ordre de milliers d’années.
Le réchauffement climatique n’est pas le seul signe annonciateur de changement planétaire important. L’accélération vibratoire terrestre (la résonance de Schumann) est tout aussi significative. La NASA a enregistré ces changements au sein des planètes de notre système solaire. Cela signifie que nous sommes incontestablement en présence d’un phénomène issu du cosmos.
Depuis décembre 2012 (date pointée dans le calendrier Maya), les taux vibratoires qui se situaient depuis des milliers d’années à environ 7,8 hertz (vibration seconde) ont plus que doublé. Les informations divulguées par le Space Observing System démontraient qu’en mars 2015, le taux vibratoire avait grimpé en flèche pour atteindre un niveau de 16,5 hertz et ce n’était que le début.
Il est envisageable de croire que l’augmentation de la résonance énergétique de notre environnement aura pour effet de stimuler et de modifier le niveau de conscience de l’ensemble de l’humanité.

Le déplacement de notre système solaire dans le cosmos

Pour comprendre les changements majeurs qui nous attendent, il est nécessaire de savoir que notre système solaire arrive dans une zone de l’espace qui possède des taux vibratoires beaucoup plus élevés. La majorité d’entre nous ont une bonne compréhension du fonctionnement de notre système solaire. Ce qui est moins connu, c’est que celui-ci ne demeure pas immobile dans le cosmos.
Le système solaire au grand complet se déplace et c’est le soleil qui mène la danse ; les planètes le suivent dans son déplacement en tourbillonnant autour de celui-ci. Le nuage de photons du soleil central de notre galaxie est probablement la principale cause des changements énergétiques qui se produisent actuellement.
Décembre 2012 était la date d’entrée de notre système solaire dans un nuage énergétique qui provient de l’énorme soleil de notre galaxie, la voie lactée. Ce soleil se nomme ALCYONE. Le nuage d’Alcyone a la forme d’un anneau plat un peu comme les anneaux de Saturne. Le déplacement particulier en spirale de notre système solaire nous plonge par intermittence dans ce nuage.
A l’intérieur du nuage d’Alcyone, on y retrouve, entre autres, une forme d’énergie qui vibre à des niveaux beaucoup plus élevés que ceux produits par le soleil de notre système solaire. Les niveaux vibratoires plus imposants d’Alcyone influencent et augmentent la résonance de notre système solaire au grand complet.
Notre passage dans le nuage de photons d’Alcyone durera environ 2000 ans. Une fois sorti de celui-ci, notre système solaire et notre planète retourneront à des taux vibratoires plus bas (environ 7,8 hertz) pour une période de 11 000 ans. Une boucle de spirale représente un cycle de 26 000 ans.
Notre entrée dans le nuage de photons correspond avec la description de l’ère du Verseau. Selon certains écrits antiques, il est dit que l’évolution de l’humanité s’inscrit dans des cycles successifs appelés « ères ». Cette théorie est fondée sur le fait que la voûte céleste est divisée en douze constellations et que l’ensemble représente un parcours de 25 920 années.
Toujours selon ces écrits, l’ère du Verseau marquerait l’avènement très particulier de la Connaissance et de la Sagesse sur terre. Autrement dit, elle correspondrait au cycle durant lequel les humains individuellement et collectivement en viendraient à exprimer les idéaux les plus nobles. L’humanisme et la spiritualité (à ne pas confondre avec la religion) seraient les deux piliers de cette ère.
D’après les récits liés à l’ère du Verseau, la période chaotique que le monde traverse actuellement ne serait qu’un passage obligé et correspondrait à une remise en cause totale des fausses valeurs que les humains ont eux-mêmes cultivées au cours des siècles passés.
A l’issu de cette période devrait émerger une nouvelle humanité régénérée sur tous les plans, avec tout ce que cela suppose de positif pour elle : la paix, la fraternité, la prospérité matérielle, l’élévation spirituelle, etc… Il faut bien reconnaître que l’époque actuelle correspond étrangement à la description faite de l’ère du Verseau.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire