mardi 20 décembre 2011

Pour l'Amour de l'Eau

Partout, la raréfaction de l'or bleu aiguise les appétits des multinationales dont les sociétés Vivendi et Suez pour s'emparer de l'eau au mépris de l'intérêt collectif. Un constat implacable fruit d'une enquête planétaire de trois ans.

L'eau représente désormais la 3ème industrie mondiale après le pétrole et l'électricité mais son caractère vital et sa raréfaction accélérée vont en faire à court terme la 1ère ressource potentielle de profits à la surface du globe. Partout y compris aux États-Unis l'accès à l'eau potable est devenu problématique et 30 mille personnes meurent par jour dans le monde faute d'en bénéficier

Dans les bidonvilles des pays pauvres la privatisation des réseaux encouragée par la Banque mondiale au profit notamment de deux multinationales françaises et d'une britannique Thames Water les 3 plus offensives en la matière exclut un nombre croissant d'habitants incapables de payer des factures


Pour l'amour de l'eau 1/4 par Wakeup-



Pour l'amour de l'eau 2/4 par Wakeup-


Pour l'amour de l'eau 3/4 par Wakeup-


Pour l'amour de l'eau 4/4 par Wakeup-

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire