jeudi 15 octobre 2015

CE QUI NOUS MET EN COLÈRE


Nous ne sommes pas toujours conscients des blessures que nous portons. Bien sûr, nous les connaissons mais nous ne voyons pas toujours en quoi elles nous nuisent dans notre vie, puisque leur manifestation se fait sous différentes formes.
Ce qui nous met systématiquement en colère est un bon indice de cette zone en nous qui a besoin d’être réchauffée par notre amour. En effet, les choses qui nous font fâcher, celles qui nous irritent sont souvent indicateurs d’une forte résistance que nous portons et que notre ego défend avec agressivité en se mettant en colère!
Ainsi, si nous avons peu de tolérance pour l’abus sous toutes ses formes, que ce soit abuser de la bonté de quelqu’un, de son temps, abuser physiquement, moralement, abuser en exploitant une personne au travail ou dans la vie, il y a de fortes chances que nous portions nous-mêmes cette blessure d’abus et que celle-ci n soit pas guérie ni cicatrisée.
Cela aussi peut nous indiquer que nous abusons parfois de nous-mêmes en nous mettant des exigences élevées et sans cesse renouvelées.
Si nous sommes fortement irrités par une trahison que nous observons dans une situation donnée, c’est que cette blessure de trahison en nous a besoin qu’on en prenne soin. Nous nous trahissons probablement nous-mêmes en ne respectant pas nos besoins et en ne répondant pas à l’appel de notre âme.
Si nous voyons un parent crier après son enfant et que cela nous bouleverse, nous portons sans doute une blessure reliée à de l’agressivité que nous avons subie et qui remonte à la surface à la moindre occasion. Ayons le courage de travailler à la cicatrisation de cette blessure et donnons-nous plus de douceur dans notre vie pour ne pas perpétuer ce cycle de violence envers nous-mêmes.
Là où nous présentons de la résistance à ce qui est fait souvent référence à une peur reliée à une blessure. Une forte résistance en nous qui entraîne de la souffrance est le fruit d’une souffrance ancienne que nous n’avons pas réglée.
La Vie nous indique continuellement ce que nous avons à travailler en nous, ou plutôt ce dont nous avons besoin de prendre soin en nous. Y résister ne fait qu’augmenter la douleur. L’accueillir et trouver quelle est la part en nous qui a plus besoin d’amour en ce moment est le meilleur moyen de commencer notre processus de guérison et de poursuivre notre évolution personnelle.
Tout a un sens dans la Vie!
Texte D. Gagnon

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire