jeudi 1 octobre 2015

Les maîtres et les esclaves

FORBES = 30ieme  = 3 milliards
Economie demandée = 3 milliards

Les 12 pays qui font 85% du chiffre
vont être mis à contribution dans la transformation
mais c'est les autres pays 25% qui concourent au bas coût
et les 12 pays qui font vivrent ces autres pays

Quand les gros maigrissent
les maigres disparaissent

Je met à disposition mon temps
ce n'est pas elle qui dispose de mon temps

Avaler des couleuvres

Subir des affronts, des désagréments sans pouvoir protester.
Accepter comme des vérités n'importe quelles déclarations.


Origine
Si quelqu'un avale des couleuvres, c'est qu'il leur trouve bon goût, non ? Comme quoi, les goûts et les couleuvres...

La deuxième signification proposée, la moderne, est une évolution de la première qui, selon Furetière, existait au XVIIe siècle.
En effet, en partant de quelqu'un qui est obligé d'accepter ce qu'on lui propose ou inflige sans pouvoir le refuser ou le contester, et celui qui finit par gober n'importe quoi sans émettre la moindre objection, il n'y a qu'une petite distance à franchir.

Chateaubriand et Mme de Sévigné ont souvent utilisé cette expression.

Devoir accepter de subir des choses désagréables sans rechigner était autrefois le lot de toutes les personnes en position d'infériorité (comme le personnel de maison, par exemple).
Mais cela n'explique pas le lien avec nos charmants serpents.

Une des deux origines souvent citées viendrait d'une époque où les anguilles étaient très présentes dans nos rivières et servaient de plat commun.
Il est donc possible que certains hôtes facétieux ou désirant se venger de quelque chose, aient servi à leurs invités quelques couleuvres mélées aux anguilles d'apparence très proche. Et soit les invités ne s'en rendaient pas compte, montrant ainsi qu'il 'gobaient' n'importe quoi, soit ils s'apercevaient de la chose mais ils restaient bouche cousue pour ne pas faire d'esclandre ou ne pas se fâcher avec leur hôte.

Une autre origine, la plus probable, vient d'une ancienne signification de 'couleuvre' qui désignait aussi une insinuation perfide, le genre de chose à laquelle il n'est pas toujours simple de répondre et qu'on doit alors subir sans piper mot.
Ce sens du mot était bien entendu lié au comportement du serpent, cet animal qui a convaincu Ève de croquer la pomme.
Cet emploi aurait été renforcé par la confusion avec 'couleur' qui, du XVe au XVIIe siècle désignait une fausse apparence, encore symbole de perfidie (une bonne couche de peinture peut dissimuler bien des défauts).
Exemple
« Je lui dis tous les jours qu'il faut que le goût qu'il a pris pour elle soit bien extrême, puisque ce goût lui fait avaler, et l'été et l'hiver, toutes sortes de couleuvres (…) »
Mme de Sévigné

« L'essentiel dans cette manière d'arriver est d'agréer maints soufflets et de savoir avaler une quantité de couleuvres : M. de Talleyrand faisait grand usage de ce régime des ambitions de seconde espèce. »
Chateaubriand - Mémoires d'outre-tombe
Ailleurs
Si vous souhaitez savoir comment on dit « Avaler des couleuvres » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand,cliquez ici
Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact
PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Tunisiearyeblaa essekkina b'damhaIl avale le couteau avec son sang
AllemagnedeIn den sauren Apfel beißen müssenÊtre obligé de mordre dans la pomme sûre
États-UnisenTo believe anythingCroire n'importe quoi
États-UnisenTo swallow something (hook, line and sinker)Avaler quelque chose (hameçon, ligne et plomb)
ArgentineesTragarse saposS'avaler des crapauds
EspagneesTragar quinaAvaler quinine
EspagneesComer sapos y culebrasManger des crapauds et des couleuvres
EspagneesComulgar con ruedas de molinoCommunier avec des roues de moulin
GrècegrΌλα τα καταπίνει (ta χάφτει) - Òla ta katapìni (ta khàfti)Avaler (gober) tout
ItalieitMangiare rospi a colazioneManger des crapauds au petit déjeuner
ItalieitMandar giù un boccone amaroAvaler un morceau amer
ItalieitButtar giù un boccone amaroAvaler un morceau amer
ItalieitIngoiare il rospoAvaler, engloutir un crapaud
Pays-BasnlBeledigingen slikken.Avaler des insultes.
BrésilptEngolir sapoAvaler crapaud
Belgique (Wallonie)waAbsorber des carabistouilles

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire