jeudi 18 décembre 2014

Jacques, SDF parisien et bodybuildeur



Avec pour unique salle de musculation les rues de la capitale, Jacques est un homme résolument hors du commun. Ce sans-abri passionné de bodybuilding explique qu’il vit sa passion comme un leitmotiv qui l’aide à tenir. Le court métrage a été réalisé par Julien Goudichaud.

Âgé de 50 ans, Jacques Sayagh est de toute évidence un “personnage” : une gueule, un certain franc-parler et surtout un corps. Ce même corps qu’il sculpte au gré de ses entraînements quotidiens, dans la rue. Il confie d’ailleurs :
Moi je recherche le corps parce que je suis dans la rue. Si je ne l’avais pas je serais peut être mort.
Une manière de faire entendre que ce corps, ô combien malmené par des années de vie dans la rue, est l’une des rares choses qu’il lui reste, après sa famille. L’homme ajoute en effet, à propos de ses petits-enfants : “J’ai envie qu’ils soient fiers de leur grand-père, (…) un con mais un mec bien”.
konbini.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire