jeudi 3 octobre 2013

En 2050, la France comptera 72 millions d’habitants et la planète près de 10 milliards

Par Claude Fouquet | 02/10 | 07:50 | mis à jour à 08:12 | 7commentaires 

La France métropolitaine comptera 72 millions d’habitants en 2050 contre enviro 64 aujourd’hui selon l’Institut national d’études démographiques. Dans le même temps la population mondiale approchera des 10 milliards d’habitants.

SIPA
SIPA
La chanson de Jacques Dutronc, « Et moi, et moi, et moi », gros tube de l’été 1965 appartient de plus en plus au passé. Si le chanteur évoquait alors « cinquante millions de gens imparfaits » qui regardaient la télévision, ce sont plus de 70 millions de Français qu’il faudra chanter en 2050 selon l’ étude bisannuelle de l’Institut national d’études démographiques (Ined) publiée ce mercredi. C’est en effet à cette date que la population de l’hexagone atteindra les 72 millions d’habitants en France métropolitaine en 2050 contre environ 64 aujourd’hui. Selon les derniers chiffres publiés par l’Insee en effet, début 2010, la France comptait 64,6 millions d’habitants (métropole et Dom compris) . La barre des 60 millions de Français avait été passée en 2004 en France métropolitaine.
Selon cette étude, l’espérance de vie à la naissance a largement progressé par rapport aux années 50. Elle est actuellement de 85 ans pour les Françaises et de 79 ans pour les Français en 2013, contre 69 ans pour les femmes et 63 ans pour les hommes en 1950.
L’indice de fécondité français est de 2,0 enfants par femme en 2013, d’après l’étude. Cet indicateur, stable depuis 2011, était de 2,93 enfants par femme en 1950 et était descendu jusqu’à 1,78 en 1990. A titre de comparaison, à l’échelle mondiale ce taux de fécondité s’élève à 2,5 enfants par femme, révèle l’institut.
Avec ses 72 millions d’habitants en 2050, la population de la France métropolitaine se rapprochera de celle de l’Allemagne puisqu’il y aura alors 76 millions d’Allemands, contre 80,6 millions mi-2013, selon les projections de l’Ined. La population allemande parvient en effet jusqu’à maintenant à se maintenir statistiquement grâce principalement à l’immigration . Les derniers chiffres publiés outre-Rhin ont en effet montré que le nombre de naissances reste « nettement inférieur » à celui des décès : l’Allemagne a en effet enregistré 673.544 nouveaux nés en 2012, alors que dans le même temps 869.582 personnes passaient de vie à trépas.

10 milliards d’habitants sur terre en 2050

Dans le même temps, la population mondiale atteindra 9,731 milliards d’habitants en 2050 contre 7,141 milliards en 2013, toujours selon les projections de l’Ined qui réalise ses propres études en parallèle à celles réalisées par les Nations unies, la Banque mondiale ou d’autres grands instituts nationaux.
Le cap des 6 milliards avait été dépassé en 1999. Il aura fallu douze ans pour atteindre les 7 milliards en 2011.
Le taux de fécondité mondial est de 2,5 enfants par femme en 2013 -- contre 5 en 1950 -- avec de fortes disparités régionales selon l’étude, notamment entre les deux extrêmes que sont le Niger (7,6 enfants par femme) et la Bosnie-Herzégovine (1,2 enfant par femme).

L’Afrique comptera environ un quart de la population mondiale

L’Afrique concentrera environ un quart de la population mondiale en 2050 selon l’étude qui prévoit que 2,435 milliards de personnes vivront sur le continent en 2050, plus du double du 1,1 milliard enregistré en 2013.
Avec un indice de fécondité de 1,6 enfant par femme, l’Europe continentale sera la seule zone à connaître un recul de sa population, qui passera de 740 millions d’habitants en 2013 à 726 millions en 2050, d’après l’Ined.
L’Amérique passera le cap du milliard d’habitants, passant de 958 millions d’habitants en 2013 à 1,228 milliards en 2050, l’Asie bondira de 4,305 milliards d’habitants en 2013 à 5,284 milliards en 2050 et l’Océanie progressera de 38 à 58 millions, pronostique l’institut.

L’inde sera plus peuplée que la Chine

Actuellement le « G7 » des pays les plus peuplés est composé de la Chine (1,36 milliard) devant l’Inde (1,276 milliard) les États-Unis (316,2 millions), l’Indonésie (248,5 millions), le Brésil (195,5 millions), le Pakistan (190,7 millions) et le Nigeria (174,9 millions).
En 2050, le classement des pays les plus peuplés devrait être sensiblement modifié avec l’Inde en tête (1,65 milliard) devant une Chine moins peuplée (1,314 milliard) et le Nigeria qui, avec 444 millions d’habitants, passera devant les États-Unis (400).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire