lundi 6 octobre 2014

Homme et femme

Là où l'amour règne, il n'y a pas volonté de puissance et là où domine la puissance, manque l'amour. L'un est l'ombre de l'autre.
Jung pense que les maladies sexuelles ont un lien avec l’âme. Ethos (respectabilité, dignité, morale) et sexualité s’opposent au lieu de s’allier. La vie érotique ne s’épanouit que lorsque l’esprit et l’instinct se trouvent en une heureuse concordance. Trop d’animalité défigure l’homme civilisé, trop de culture crée des animaux malades.
La psychologie de la femme s’appuie sur l’Éros (relation psychique, amour), tandis que celle de l’homme sur le Logos (intérêt objectif, verbe). La femme est reliée à l’amour, l’homme à l’esprit (rappelle la complémentarité anima/animus). Beaucoup d’hommes sont aveugles d’un point de vue érotique car ils confondent l’Eros et la sexualité.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire