lundi 11 août 2014

Temps Eschatologique

Le symbole « nun », le « n » arabe signifiant pour « nazaréen », qui signifie « chrétien » en arabe
La lettre arabe « N » (Noûn) est signe de solidarité avec les chrétiens d’Irak.



Le tombeau du Christ est un Nûn inversé ? Une arche d'alliance

 La pleine Lune et le Saint Graal forment le Nûn

 




2014



0-_Nous_sommes_tous_des_Chrétiens_dIrak
Le Christ est ICI, vivant, ressuscité


L'eschatologie (du grec ἔσχατος / eschatos, « dernier », et λόγος / lógos, « parole », « étude ») est le discours sur la fin des temps. Il relève de la théologie et de la philosophie en lien avec les derniers temps, les derniers événements de l’histoire du monde ou l’ultime destinée du genre humain, couramment appelée la « fin du monde ». Dans de nombreuses religions, celle-ci est un événement futur prophétisé dans les textes sacrés ou le folklore. Plus largement, l’eschatologie peut embrasser des concepts qui sont liés tels que celui de Messie ou des temps messianiques, l’après-vie et l’âme.

La plupart des religions monothéistes ont des doctrines qui affirment que des membres « choisis » ou « dignes » de la seule vraie foi seront « épargnés » ou « délivrés » du jugement et de la colère de Dieu à venir. Ils seront envoyés au paradis avant, pendant, ou après ce jugement, en fonction du scénario des temps de la fin qu’elles retiennent.

L'eschatologie cosmique s'occupe de la fin des temps, parfois du Jugement dernier, de la résurrection.

Quant à l'eschatologie individuelle, elle traite de la vie après la mort, de la destinée de l'âme post mortem (qui prend diverses formes : séjour dans l'Hadès des Grecs ou dans le Sheol des juifs, réincarnation, etc.).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire