dimanche 3 août 2014

Un abcès de fixation ?


D'un côté une forme d'arrogance, "nous n'avons pas besoin de votre aide ..."




De l'autre une forme de victimisation, le (faux) bouc émissaire, "c'est pas moi, c'est l'autre qui a commencé et qui est méchant"



En somme, la banalité du MAL


"La banalité du mal" d' Hannah Arendt par fautpaspousser-malo17

Qui pousserait n'importe qui à TUER ?



NON .... Il faut prier pour le retour à la PAIX

 






1. Je suis l’Éternel, ton Dieu, qui t’ai fait sortir du pays d’Égypte, d’une maison d’esclavage.

2. Tu n’auras pas d’autres dieux devant moi. Tu ne te feras point d’idole, ni toute image de ce qui est en haut dans le ciel, ou en bas sur la terre, ou dans les eaux au-dessous de la terre. Tu ne te prosterneras point devant elles, tu ne les adoreras point ; car moi, l’Éternel ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui poursuis la faute des pères sur les enfants jusqu’à la troisième et à la quatrième génération, pour ceux qui me haïssent ; et qui exerce la bienveillance jusqu’à la millième, pour ceux qui m’aiment et gardent mes commandements.
 
3. Tu n’invoqueras point le nom de l’Éternel ton Dieu en vain; car l’Éternel ne laisse point impuni celui qui invoque son nom en vain. 

4. Souviens-toi du jour du Chabat pour le sanctifier. Durant six jours tu travailleras, et tu auras fait tout ton travail ; et le septième jour c’est le Chabat pour l’Éternel ton Dieu : tu ne feras aucun travail, toi, et ton fils et ta fille, ton esclave mâle ou femelle, ton bétail, et l’étranger qui est dans tes murs. Car en six jours l’Éternel a fait le ciel, la terre, la mer et tout ce qu'ils renferment, et il s’est reposé le septième jour; c’est pourquoi l’Éternel a béni le jour du Chabat et l’a sanctifié.

5. Honore ton père et ta mère, afin que tes jours se prolongent sur la terre que l’Éternel ton Dieu t’accordera.
 
6. Tu ne commettras pas d’homicide.
 
7. Tu ne commettras pas d’adultère.
 
8. Tu ne voleras pas.
 
9. Ne rends point contre ton prochain un faux témoignage.
 
10. Ne convoite pas la maison de ton prochain ; Ne convoite pas la femme de ton prochain, son esclave ni sa servante, son bœuf ni son âne, ni rien de ce qui est à ton prochain.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire