jeudi 30 août 2012

Comment prendre une décision ?

La réponse du P. Michel Souchon, jésuite, à un internaute de croire.com. Il explique ce qu'est le discernement, "l'intelligence spirituelle", qui est finalement bien proche de la Sagesse.

Jeune femme pensive. © Gilles Rigoulet/Ciric


"Laissez Dieu vous transformer..."

Écoutez saint Paul : "Laissez Dieu vous transformer et vous donner une intelligence nouvelle. Vous pourrez alors discerner ce que Dieu veut : ce qui est bien, ce qui lui est agréable et ce qui est parfait" (Romains 12,2). Tout est dit : l'intelligence spirituelle est cette faculté qui nous rend capables de découvrir ce que Dieu désire pour nous, pour notre bonheur, "ce qui plaît au Seigneur" (Éphésiens 5,10). Saint Jean invite au "discernement des esprits" : "Ne vous fiez pas à tout esprit, mais éprouvez les esprits pour voir s'ils viennent de Dieu" (1 Jean 4,1). Comment répondre à cette invitation ?

Les Exercices de saint Ignace

Dans les Exercices spirituels, saint Ignace donne des indications. Durant sa convalescence, il a découvert que des pensées, des idées ou des projets lui donnaient un plaisir passager, mais étaient suivis de tristesse, alors que d'autres pensées lui procuraient une consolation durable. De cette expérience, il tire des règles pour distinguer ce qui vient du "bon esprit" de ce qui vient du "mauvais esprit".

"L'intelligence spirituelle"

Le discernement, "l'intelligence spirituelle", est finalement bien proche de la Sagesse, dont nous parle le Livre des Proverbes : "Moi, la Sagesse, j'ai pour demeure la prudence. J'ai découvert la science de l'opportunité" (Proverbes 8,12). C'est la Sagesse qui donne de savoir "lire les signes des temps". D'entendre les appels que nous adressent les circonstances et les rencontres.

De connaître les moments où il faut parler pour témoigner de l'espérance qui nous anime et de la foi qui nous fait vivre, et quand se taire, parce que "ce n'est pas le moment". Dans le Livre d'Isaïe, il est dit du "Serviteur" : "Sur lui reposera l'Esprit du Seigneur, esprit de sagesse et de discernement" (11,2). Que Jésus, le Serviteur, nous communique la "science de l'opportunité".
Michel Souchon, sj ; 2007

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire