dimanche 19 août 2012

George Soros mise gros sur l’or: ces transactions indiquent-elles l’heure sur l’horloge de l’effondrement global?



Le milliardaire George Soros a vendu la totalité de ses participations dans les grands titres financiers selon un rapport déposé auprès de la SEC pour le trimestre se terminant le 30 juin 2012 .
Soros, qui gère des fonds par le biais de différents comptes aux États-Unis et dans les îles Caïmans, aurait vendu plus d’un million d’actions des sociétés financières et des banques qui comprennent Citigroup (420.000 actions), JP Morgan (701,400 actions) et Goldman Sachs (120.000 parts ). La valeur totale des ventes d’actions s’élève à près de 50 M $.
Dans le même temps qu’il vendait ses valeurs bancaires, il a fait l’acquisition de quelques 884.000 parts (environ 130 millions de dollars) d’or par l’intermédiaire de la Fiducie d’or SPDR.
Pourquoi jeter plus d’un million d’actions dans les grandes banques et acheter plus de 100 millions de dollars d’or?
Voici une citation faite par Soros, dans le Newsweek Magazine de janvier 2012, qui en dit long sur la “bulle” qui risque d’éclater à tout moment:
“Je ne suis pas ici pour vous remonter le moral. La situation est grave et difficile comme jamais je l’ai vue dans ma carrière .
Nous sommes confrontés à une période extrêmement difficile, comparable à bien des égards aux années 1930, à la Grande Dépression. Nous sommes confrontés aujourd’hui à un repli général dans le monde développé qui menace de nous mettre dans une décennie de stagnation ou pire. Le meilleur scénario est un environnement déflationniste. Le pire scénario est un effondrement du système financier. “

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire