vendredi 24 août 2012

Diplome Privé d'Etudes Supérieures "Management des Agences de Renseignement et de Sécurité"

PRÉSENTATION

. Le Diplôme privé d'études supérieures « Management des agences de renseignement et de sécurité  » (MARS) est un diplôme délivré par le Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R).

. Il s'agit un diplôme de haut niveau à finalité professionnelle, correspondant à un 3e cycle universitaire (niveau bac + 5 ou mastère spécialisé). Il s'adresse à ceux qui sont destinés à travailler dans ou avec les agences de renseignement et de sécurité et qui veulent maîtriser le fonctionnement de ce milieu.

. Objectifs
  • Assimiler les fondamentaux du renseignement nécessaires à la bonne compréhension de la discipline ;
  • Disposer d'une vue d'ensemble des activités, métiers, services et missions d'un service de renseignement ;
  • Connaître les principaux services de renseignement et de sécurité du monde ;
  • Identifier les meilleures pratiques et confronter les visions de professionnels ;
  • Comprendre et analyser les enjeux futurs du renseignement afin d'adapter les services aux nouveaux défis internationaux, technologiques et parlementaires.

. Public concerné :
  • Futurs dirigeants ou membres de la direction d'un service de renseignement,
  • Officiers et cadres des forces armées, de la police et des douanes,
  • Diplomates,
  • Préfets, hauts fonctionnaires et membres des cabinets ministériels,
  • Fonctionnaires internationaux et membres des organismes internationaux,
  • Parlementaires et élus,
  • Dirigeants d'entreprise d'intelligence économique ou d'investigation et responsables de la sécurité ou de l'intelligence économique dans les entreprises.
Le diplôme est également ouvert à certains universitaires, journalistes et cadres d'ONG qui veulent mieux comprendre le renseignement et ses pratiques.

ORGANISATION DE L'ENSEIGNEMENT

. Le Diplôme comprendra 240 heures de cours, organisés sur la base de journées complètes de 8 heures, soit 30 jours de formation.

Deux formules sont proposées aux participants :

  • Session annuelle : les cours auront lieu à Paris, à raison d'une session mensuelle de 3 jours chaque mois, de septembre 2010 à juin 2011.
  • Session estivale : les cours auront lieu à Paris, sur une période bloquée de 6 semaines, à raison de 5 jours de cours par semaine, de mi-juillet à fin août 2010.

PROGRAMME DES ENSEIGNEMENTS

MODULE 1 :       THEORIE DU RENSEIGNEMENT (3 jours - 24 heures)
Finalités du renseignement
Méthodes et outils pour l'étude du renseignement
Introduction à l'histoire du renseignement


MODULE 2 :       L'ETAT ET LE RENSEIGNEMENT (3 jours - 24 heures)
Renseignement et sécurité intérieure
Renseignement et sécurité extérieure
Renseignement et sécurité militaire
Renseignement et sécurité économique
Coordination du renseignement, frontières, rivalités et arbitrage entre services L'intégration du renseignement dans les processus de décision.


MODULE 3 :       METIERS ET PRATIQUES DU RENSEIGNEMENT (1)
                          LE RENSEIGNEMENT HUMAIN (4 jours - 32 heures)
La recherche par agents et la recherche opérationnelle
Le contre-espionnage, la protection du secret et la sécurité des opérations
L'orientation et l'analyse
Les différentes formes d'action clandestine
Déception et opérations psychologiques.


MODULE 4 :       METIERS ET PRATIQUES DU RENSEIGNEMENT (2)
                          LE RENSEIGNEMENT TECHNIQUE (4 jours - 32 heures)

Interceptions et guerre électronique : SIGINT, COMINT, ELINT
Renseignement optique (satellites, aéronefs et drones)
La cryptologie
Renseignement informatique à partir des sources ouvertes (OSINT).


MODULE 5 :       ANALYSE COMPAREE DE L'ORGANISATION  ET DU
                         FONCTIONNEMENT DES SERVICES DE RENSEIGNEMENT
                         DANS LE MONDE (1) :
                         LE RENSEIGNEMENT OCCIDENTAL (4 jours - 32 heures)

Les services de renseignement et de sécurité en France
La communauté du renseignement américain
Le renseignement soviétique et russe
Le renseignement britannique
Le renseignement belge.


MODULE 6 :       ANALYSE COMPAREE DE L'ORGANISATION  ET DU
                         FONCTIONNEMENT DES SERVICES DE RENSEIGNEMENT
                         DANS LE MONDE (2) :
                         LE RENSEIGNEMENT HORS OTAN (4 jours - 32 heures)

Le renseignement israélien
Le renseignement dans le monde arabe
Le renseignement en Afrique
Le renseignement en Asie
Le renseignement en Amérique latine
Le renseignement chez les acteurs non étatiques (groupes terroristes, mafias, ONG).


MODULE 7 :       LES NOUVEAUX SUJETS D'INTERET DU RENSEIGNEMENT
                          (4 jours - 32 heures)

Les nouveaux risques et les nouvelles menaces
Géopolitique de l'insécurité mondiale et prospective du renseignement
La lutte contre le terrorisme international
La lutte contre la prolifération nucléaire
La lutte contre les activités criminelles
La finance criminelle et terroriste
Les cybermenaces
Les nouvelles formes de subversion (activistes, extrémistes, autonomistes, etc.).


MODULE 8 :       LES DEFIS MANAGERIAUX DU RENSEIGNEMENT
                          (4 jours - 32 heures)

Les ressources humaines du renseignement
Aspects financiers et budgétaires
Communication et transparence des services
Aspects juridiques et éthiques du renseignement
Sous-traitance et privatisation du renseignement et de la sécurité
Dérives et échecs du renseignement
Le contrôle parlementaire des services
Coopération européenne et coopération internationale.

COMITE SCIENTIFIQUE


Le diplôme est placé sous le haut patronage de :

  • Madame Anne-Marie LIZIN, Sénatrice (Belgique), vice-présidente de l'Assemblée parlementaire de l'OSCE, présidente du Sénat du Royaume de Belgique (juillet 2004 - juillet 2007), présidente de la Commission des Relations extérieures et de la Défense du Sénat de Belgique depuis 2003.
  • Mr Soumeylou Boubèye MAIGA, ancien ministre des Forces armées du Mali, ancien directeur de la Sécurité d'Etat. Président de l'Observatoire sahélo-saharien de géopolitique et de stratégie (OSGS).
  • Mr Bernard GERARD, préfet, ancien directeur de la Direction de la surveillance du territoire (DST).
  • Général Michel MASSON, ancien directeur du renseignement militaire (DRM).
  • Général François MERMET, ancien directeur de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE).
  • Amiral Jacques DE SEYNES, ancien commandant du bureau « Renseignement » de la Marine nationale (OPS/REN), membre du Comité de liaison Défense/MEDEF.

CORPS PROFESSORAL

Gérald Arboit
Docteur en Histoire et directeur de recherche au Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R). Auteur notamment de James Angleton. Le contre-espion de la CIA, (Nouveau Monde, 2007) et de Fragments de la vie de Charles Schulmeister de Meinau. Un mémoire inédit de l'espion de l'Empereur Napoléon Ier (L'Harmattan, 2003).

Tennent Pete Bagley (Etats-Unis)
Ancien chef de la section contre-espionnage soviétique de la CIA. Auteur notamment de Spy Wars, Mole, Mysteries and Deadly Games (Yale University Press, 2007).

Stéphane Berthomet
Ancien capitaine de Police des services antiterroristes français (DST et DNAT), il a été en charge des questions de terrorisme et de criminalité organisée au Secrétariat général des Affaires européennes (service du Premier ministre). Auteur, consultant et chercheur associé au Centre Français de Recherche sur le renseignement (CF2R), il est notamment l'auteur de Le jour où la France tremblera. Terrorisme islamiste les vrais risques pour l'hexagone (Ramsay, 2005, avec G. Bigot), Le guide de la sécurité au quotidien (L'Archipel, 2008, avec F. Heriot).

Nathalie Cettina
Docteur en droit et directrice de recherche au Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R). Nathalie Cettina est une spécialiste reconnue des questions de coopération antiterroriste sur lesquelles elle travaille depuis plusieurs années. Elle est l'auteur de trois ouvrages sur le terrorisme : Terrorisme : l'Histoire de sa mondialisation (L'Harmattan, 2001), L'antiterrorisme en question (Michalon, 2001) et Les enjeux organisationnels de la lutte contre le terrorisme (LGDJ, 1995).

Alain Charret
Rédacteur en chef de la lettre Renseignor, chercheur associé au Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R). Spécialiste expérimenté du renseignement d'origine electromagnétique. Auteur notamment de Ecoutes radioélectriques et renseignement  (L'Harmattan, 2006).

Alain Chouet
Diplômé en droit, science politique et langues orientales. Ancien Chef du Service de renseignement de sécurité de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE).

Franck Daninos
Historien et journaliste. Secrétaire général du Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R)., spécialiste du renseignement américain Auteur de CIA, une histoire politique (Tallandier 2007) et de La double défaite du renseignement américain (Elllipses, 2006).

Eric Denécé
Docteur en science politique, ancien analyste du renseignement. Directeur du Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R) et Professeur-associé à l'université Montesquieu-Bordeaux IV. Derniers ouvrages parus : Renseignement et contre-espionnage (Hachette pratique, 2008) et Les services secrets (EPA, 2008).

Roger Faligot
Journaliste d'investigation, spécialiste de l'histoire des services de renseignement

Lieutenant-Colonel (R) Eric Filiol
Officier et chercheur académique, ingénieur en cryptologie. Ancien cryptanalyste militaire.
Professeur à l'ESIEA - Laval, il y dirige le laboratoire de virologie et de cryptologie opérationnelles ainsi que la recherche au sein du groupe ESIEA. Il est également directeur scientifique de l'institut européen EICAR (European Institute of Computer Antivirus Research).

Anne Giudicelli
Ancienne journaliste d'investigation et chargée de mission au Ministère des affaires étrangères sur les dossiers islamisme et terrorisme. Spécialiste du monde arabe et musulman, Anne Giudicelli dirige TERRORISC, une structure de conseil consacrée aux risques sécuritaires à l'international. Elle a notamment publié « Caillera...Cette France qui a peur » (ed. Jean-Claude Gawsewitch, 2006) et « Le risque antiterroriste » (ed. Seuil, 2007).

Colonel Pascal Legai
Officier en activité. Ancien commandant du Centre de Formation Interarmées d'Interprétation de l'Imagerie (CF3I/DRM).

Anne-Marie Lizin, Sénatrice (Belgique), vice-présidente de l'Assemblée parlementaire de l'OSCE, présidente du Sénat du Royaume de Belgique (juillet 2004 - juillet 2007), présidente de la Commission des Relations extérieures et de la Défense du Sénat de Belgique depuis 2003.

Jean-François Loewenthal
Ingénieur civil des mines, spécialiste des technologies de traitement de l'information. Chercheur associé au Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R).

Herman Matthijs
(Belgique). Professeur à l'Université libre (flamande) de Bruxelles, chargé des cours concernant les services de renseignement. Auteur de rapports sur la sureté de l'état pour le gouvernement belge. Dernier ouvrage paru Geheime Diensten (Tommorow never dies), Die Keure, Brugges, 2008.

Soumeylou Boubèye Maiga, ancien ministre des Forces armées du Mali, ancien directeur de la Sécurité d'Etat. Président de l'Observatoire sahélo-saharien de géopolitique et de stratégie (OSGS).

Gael Marchand
Officier supérieur de la gendarmerie, diplômé en relations internationales et sciences criminelles. Il a été consultant en analyses des risques, stratégies de sécurité, gestion des situations d'urgence, Ottawa (Canada).

Daniel Martin
Ancien commissaire de la DST et ex directeur de la sécurité de l'OCDE. Président du Cybercrime Institute.

Général Michel Masson
Officier général en deuxième section, issu de l'Ecole de l'air (1971 - Corps des officiers de l'air). Après une carrière opérationnelle de pilote du transport aérien militaire qui le mène sur tous les théâtres extérieurs d'engagement des forces françaises, Michel Masson se voit confier des responsabilités de haut niveau qui le mènent du cabinet du ministre de la défense à la direction de celui du chef d'état-major de l'armée de l'air, avant de rejoindre le Secrétariat général de la défense nationale, puis l'Etat-major des armées en tant que responsable des relations internationales militaires, et enfin de prendre la tête de la Direction du renseignement militaire. 

Général François Mermet ancien directeur de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE).

Jacques Neriah (Israel)
Ph D de l'université de Tel Aviv, Ancien colonel de l'Intelligence Corps, Attaché militaire en France, en Belgique et au Luxembourg (1987-1990), conseiller diplomatique du Premier ministre Yitzhak Rabin (1992-1994), consultant international en investissements internationaux et sécurité et auteur de nombreuses publications dans des revues spécialisées.

Michel Nesterenko
Docteur en droit (California Western School of Law San Diego, USA), directeur de recherche chargé des sources ouvertes, du cyberterrorisme et de la sécurité aérienne au Centre Français de Recherche sur le renseignement (CF2R). Expert en sécurité des infrastructures auprès de l'United Nations Interregional Crime and Justice Research Institute (UNICRI) et du Haut comité français de Défense civile.

Michel Picard (Canada)
Ph.D., ancien analyste de l'unité de renseignement des marchés financiers de la Gendarmerie royale du Canada, directeur chez Garda.

Général Henri Poncet
Diplômé de Saint Cyr, général de corps d'armée Henri PONCET (2S) a exercé de hautes responsabilités au sein du ministère de la Défense. Il a participé ou dirigé plusieurs opérations au Moyen Orient, au Kosovo et en Afrique. Membre du cabinet du Ministre, il a ensuite commandé la Brigade Parachutiste et les Opérations Spéciales. Il est aujourd'hui directeur général de Prevention Risk Goup, socitété spécialisée dans l'audit et le conseil en sûreté-sécurité.

Igor Prelin (Russie)
Ancien Colonel du KGB, chef de la section africaine du Département de contre-espionnage extérieur, professeur en chef de l'Institut du KGB Andropov (Académie du SVR), dernier porte-parole du KGB avant sa transformation, assistant de l'ancien président du KGB Vladimir Kriuchkov. Ecrivain, journaliste, cinéaste. Expert des problèmes de renseignement et de sécurité.

Alain Rodier
Ancien officier supérieur du renseignement extérieur, Directeur de recherche au Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R). Spécialiste du terrorisme et de la criminalité internationale

Fabrice Rizzoli
Docteur en science politique, spécialiste des mafias et de la criminalité, chargé de recherche au Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R).

Mario Sandoval
Professeur associé de science politique à l'université de Marne-la-Vallée, spécialiste des questions stratégiques et de l'Amérique latine. Chargé de Mission Intelligence Economique et Coopération Internationale à l'Assemblée des Chambres Françaises de Commerce et de l'Industrie.Vice Pdt de l'Association Internationale Francophone de l'Intelligence Economique (AIFIE)

André Tarrat
Ancien commissaire de la DST et du SCTIP, spécialiste des questions de terrorisme et de blanchiment, Global security Manager chez Deloitte France.

Thorsten Wetzling (Allemagne)
Chercheur invité à l'Institut universitaire européen (EUI) de Florence. Son doctorat sur la démocratisation de la gouvernance des services de renseignement en Europe est subventionné par le Fonds national suisse. Dernier ouvrage paru: European Counterterrorism Intelligence Liaison (in: Handbook of Global Security and Intelligence, PSI, 2008).

PRIX DE LA FORMATION

. Le tarif de la formation professionnelle s'élève à : 15 000,00 euros HT (TVA en sus, sauf étranger).

. Ce prix comprend :
La participation aux 30 journées de formation
Les fournitures pédagogiques
La fourniture des livres (une vingtaine d'ouvrages sera remis aux participants)
L'accès à un forum électronique dédié et à des ressources documentaires en ligne
Les déjeuners pendant les journées de formation, en compagnie des intervenants du jour (les interdits alimentaires propres aux religions seront respectés).

. Ce prix ne comprend pas :
Les dîners
L'hébergement à Paris
Les transports vers la France.

SÉLECTION DES CANDIDATURES

. Conditions d'accès:
Seront privilégiés les candidats bénéficiant :
  • d'une activité professionnelle ayant à traiter du renseignement ou de la sécurité ;
  • d'une expérience ou d'une connaissance du secteur ;
  • d'un diplôme de 2e cycle (maîtrise, DEA, DESS ou mastère) ou d'un diplôme de 1er cycle (DEUG, licence, etc.) complété par une expérience professionnelle adaptée ou des publications sur le renseignement ou la sécurité.

. Il n'y a aucune condition de nationalité. En revanche, la pratique du français courant est impérative.

. Tous les dossiers de candidature doivent comprendre :
  • Lettre de motivation
  • CV détaillé (formation, langues, parcours professionnel, etc.)
  • Photocopie du dernier diplôme obtenu
  • Photocopie d'une pièce d'identité
  • Un chèque de 60,00 € à l'ordre du CF2R pour les frais de dossier.

. Les candidatures doivent être adressées par courrier, en précisant la session retenue, au:
Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R)
Diplôme « MARS »
17 square Edouard VII
75009 Paris
France.

. Les dates limites de candidatures sont fixées :
  • au 30 mai 2010 pour la session estivale 2010
  • au 30 juillet 2010  pour la session annuelle 2010/2011

. Toutes les candidatures seront étudiées par le jury de sélection. La réponse du jury sera transmise au candidat par message électronique.

INSCRIPTION DEFINITIVE

. Une fois sa candidature acceptée, le participant recevra un dossier d'information complet qui comprendra :
Une facture de règlement de l'acompte
Les dates et lieu exacts des sessions
Le programme détaillé des cours
La liste des ouvrages qui seront distribués
Diverses informations pratiques pour les séjours à Paris.

. L'inscription effective ne sera prise en compte qu'à réception du premier versement de 50%.

. Les inscriptions seront prises dans l'ordre d'arrivée des dossiers.

. Une session sera ouverte à 20/25 candidats. Elle ne sera organisée que si au minimum 15 participants sont inscrits.

MODALITES DE REGLEMENT

. Paiement
  • Acompte de 50% (soit 7 500,00 € HT) lors de l'inscription, après acceptation de la candidature.
  • Solde de 50% (soit 7 500,00 € HT) avant le début des cours et au plus tard le 30 juin 2010, pour la session annuelle.
  • Solde de 50% (soit 7 500,00 € HT) après le début des cours et au plus tard le 31 décembre 2010, pour la session annuelle.
Une facture acquittée sera adressée dès réception du règlement total de la formation.
Toute formation commencée entraine le paiement intégral de celle-ci.
Tout défaut ou retard de règlement du solde entraînera l'arrêt de la formation pour le candidat.

. Annulation
En cas d'annulation après le premier versement de 50% (soit 7 500,00 €), le remboursement de la somme versée s'effectuera selon les modalités suivantes :
2 mois avant le début de la formation : 80% de la somme sera retournée
1 mois avant le début de la formation : 50% de la somme sera retournée
Moins d'un mois avant le début de la formation : 20% de la somme sera retournée
Aucun remboursement ne sera effectué passée la date de début de la formation.
En cas d'interruption de la formation du fait du candidat, l'intégralité du montant sera du au CF2R.

DELIVRANCE DU DIPLOME

. La participation à l'ensemble des modules de formation du Diplôme privé d'études supérieures est obligatoire.
L'absence a plus de deux séminaires sera une cause de non délivrance du diplôme.

. Les diplômes seront remis aux participants par les personnalités membres du comité de parrainage.

CONTACT

Pour toute information complémentaire, merci de contacter :

Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R)

17 square Edouard VII
75009 Paris
France
www.cf2r.org
info@cf2r.org
Tel : 33 1 53 43 92 44
Fax :  33 1 53 43 92 00

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire