samedi 18 août 2012

Une trace dans le ciel



Beaucoup de passionnés d’aviation ont contracté leur "virus" grâce à l’exemple d’un homme exceptionnel, un pionnier, un aventurier particulièrement fou ou audacieux, qui reste par la suite une référence, une inspiration, un encouragement. Garros, Lindbergh, Mermoz ou encore Youri Gagarine ou Neil Armstrong sont autant de noms qui associent le rêve à l’exploit, le fantasme à la réalité. Mais tous ces noms sont anciens, disparus pour la plupart et notre époque moderne semble désespérément vide de héros, au sens grec du terme, de champions de l’humanité, de vainqueurs de dragons.
Bertrand Piccard est sans doute l’un des derniers. Ce fils et petit-fils d’explorateurs-aventuriers-savants qui ont fait avancer la recherche à pas de géants restera dans les livres comme le premier homme à avoir fait le tour du monde en ballon sans escale. Nous avons tous suivi, de plus ou moins près et avec plus ou moins d’angoisse, il y a quelques années, les multiples tentatives de poser l’une des dernières grandes pierres de la conquête du ciel. Bertrand Piccard et Brian Jones, forts de leur propre expérience, ainsi que, dans la grande tradition de la conquête du ciel, de celle de leurs camarades aéronautes, ont inscrit leur nom dans le Panthéon des grandes premières de l’aviation.
Mais Bertrand Piccard n’est pas seulement un sportif de haut niveau, en deltaplane ou en ballon. Comme beaucoup de ses illustres prédécesseurs, il est un homme à part qui n’agit pas par morne goût de l’exploit ou par intérêt. Il est un véritable penseur qui a forgé sa philosophie de vie dans le chaudron de ses aventures aériennes et qui propose, humblement, sa vision du monde, de l’homme et de l’avenir.
Loin de la biographie classique, Une trace dans le ciel raconte la vie et le cheminement de pensée de Bertrand Piccard. Le livre commence par l’évocation de la tradition familiale dans le domaine de l’aventure et de l’enfance privilégiée de Bertrand Piccard, privilégiée parce que vécue au rythme de l’exceptionnelle aventure de la conquête spatiale à Cap Canaveral et au contact de ses non moins exceptionnels acteurs, tels que Werner Von Braun ou les astronautes des missions Gemini et Apollo. L’auteur raconte ensuite son cheminement, de cette ascendance particulière et de cette enfance inspirée jusqu’à sa propre aventure, le tour du monde en ballon. Le plus intéressant dans ce livre n’est pas tant le détail de la vie de Bertrand Piccard que son appréciation et son ressenti sur les différentes phases de sa vie. Sa rencontre avec les "choses de l’air" avec le deltaplane en premier lieu lui a permis de structurer sa vie et plus tard sa pensée, et d’une certaine manière, son destin.
Une trace dans le ciel est le récit de ces aventures, racontée comme un fil conducteur pour la pensée de Bertrand Piccard, depuis ses premiers vols en deltaplane, sa rencontre avec la chute libre et la solitude des périodes de quart sur le Breitling Orbiter 2, un fil désigné par l’auteur comme une trace dans le ciel qu’il a suivi tout au long de sa vie.
Une chose est sûre, Bertrand Piccard a écrit et continue de dessiner sa propre trace dans le ciel, une trace qui inspirera à n’en pas douter beaucoup d’entre nous et qui pourrait être résumée en un mot : l’espoir !


Bertrand Piccard (born 1 March 1958) is a Swiss psychiatrist and balloonist.
Born in Lausanne, Vaud canton, Bertrand Piccard, along with Brian Jones, was the first to complete a non-stop balloon flight around the globe. His grandfather Auguste Piccard and his father, Jacques Piccard, were inventors and balloonists.

Piccard in 1982


Growing up in a ballooning and undersea-exploring family, Bertrand was always fascinated with flight. As a child, he was taken to the launch of several space flights from Cape Canaveral. He became a hang-glider pilot and developed an interest in ultra-light motorized flight, as well as the gas balloons his grandfather had set records in.
Bertrand Piccard received a degree from the University of Lausanne. He is a lecturer and supervisor at the Swiss Medical Society for Hypnosis (SMSH).
On 1 March 1999 Piccard and Brian Jones set off in the balloon Breitling Orbiter 3 from Château d'Oex in Switzerland on the first non-stop balloon circumnavigation around the globe. They landed in Egypt after a 45,755 km (28,431 mi) flight lasting 19 days, 21 hours and 47 minutes. In recognition of this accomplishment, he received awards including the Harmon Trophy, the FAI Gold Air Medal and the Charles Green Salver.

Poster advertising a Solar Impulse-related event at the EPFL (Lausanne).
 

Biography

 
In 2004, he co-announced a project, in cooperation with the Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL), for a solar-powered, long-range, one-seated glider named Solar Impulse. The project is dubbed "a great human adventure".[by whom?] Piccard plans to begin construction in 2007, and conduct short test flights in 2008. He has financial and technical backing from several European firms, so it looks as if the Solar Impulse will be a European craft, not a Swiss one, despite scientific support from the EPFL.[opinion] The plan is to circumnavigate the globe with several pilots in relay, flying above cloud cover during the day and at lower altitude at night sometime in 2012.
He is known for his flamboyant declarations, using expressions such as "The Invisible Hand" (la Main Invisible)[clarification needed]:
  • "I went in search of new ideas blowing in the wind, to try and live better on Earth in my roles as doctor and human being."
  • "Consciousness is perceiving one's soul."
  • "Welcome to those who believe in the power of dreams and who would like to join me in my exploration of life."

The Piccard family






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire