jeudi 23 août 2012

Corse : le golf de Sperone mis en vente à 20 millions d'euros

Ce golf réputé au parcours vallonné fait face à la Sardaigne .

Avis aux amateurs de golf, de nature et de grande bleue. Les 18-trous, le club-house et le restaurant du golf de Sperone (Corse du Sud) viennent d'être mis en vente par Georges Dewez, un homme d'affaires et éleveur de chevaux français, actionnaire majoritaire de ce haut lieu de la jet-set. Le propriétaire espère 20 millions d'euros pour ces 80 hectares de paradis situés au sein d'un domaine résidentiel plus vaste, aux villas de grand luxe de pierres rustiques et poutres de bois, qui elles ne sont pas à vendre.

Ce golf réputé au parcours vallonné faisant face à la Sardaigne a été ouvert en 1991. Il accueille chaque année 20.000 amateurs du monde entier. L'histoire de Sperone fut elle aussi vallonnée, bien des voix s'étant élevées pour dénoncer ce «symbole de la spéculation immobilière» sur l'île de Beauté. Le père de Georges Dewez avait racheté le domaine de Sperone dans les années 1960 pour 1 franc le mètre carré, avant de l'aménager, au grand dam des défenseurs de l'environnement et des nationalistes corses. Devenu dans les années 1980 un repaire pour milliardaires et «people» en quête de quiétude, le lieu fit l'objet, en 1996, d'une tentative de racket.

Apprenant la mise en vente, les copropriétaires des villas de Sperone ont exprimé le souhait de se porter acquéreurs du golf, mais à un prix moins élevé. Le maire de Bonifacio, Jean-Charles Orsucci, a déclaré que la municipalité serait vigilante sur la transaction. Il espère que les copropriétaires et Georges Dewez parviendront à un accord, ne souhaitant pas «que Sperone tombe dans les mains de groupes étrangers qu'il serait difficile d'identifier». En 2008, Georges Dewez avait vendu 500 hectares de terrains vers la plage de Balistra à un milliardaire russe, Vitaly Malkin, qui possède un 5-étoiles à Porto-Vecchio.

Corse : le golf de Sperone mis en vente à 20 millions d'euros

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire