lundi 13 août 2012

La chirologie






L’enfant vient au monde avec des lignes dans la main. Les lignes disparaissent 48 heures après la mort, il n’en reste plus aucune…
Comme dans toute approche de la divination, de la voyance, il ne faut pas perdre de vue que nous pouvons tous modifier notre destinée par nos choix, nos décisions et la force de notre volonté.
Cette technique divinatoire si ancienne, déjà connue dans l’Antiquité semble être bien moins utilisée ces dernières années, les diseuses de bonne aventure ne parcourent plus les campagnes et les villes. Anaxagore, le philosophe Grec du V° siècle avant J.C (époque de Périclès) s’intéressait à la chirologie D’illustres personnalités tels Jules César et Aristote, croyaient aux révélations que l’on attribuait aux lignes et aux signes de la main.
Le mot chirologie, qui est composé de deux mots grecs, signifie science des mains tout entières, y compris, naturellement, les lignes. La chirologie ne fait pas partie de ces professions interdites par la religion, car elle n’a rien d’occulte, rien de divinatoire. Le chirologue « honnête » ne « voit » rien, ne « devine » rien. Il ne fait qu’interpréter des signes. Tout comme le météorologue voyant l’aspect du ciel du jour pourra prévoir la météo du lendemain.
La science de chirologie se divise en deux parties, dont l’une est de s’intéresser à tout ce qui pourra se trouver dans la paume de la main, comme les lignes et monts. La seconde partie d’apprécier particulièrement les éléments sur l’aspect général des mains, la forme, la dimension et la consistance des doigts et des mains ainsi que leur couleur.
Il est nécessaire de commencer une étude par l’examen général des mains. D’une part, les gestes des mains et des doigts, et, d’autre part, leur forme, leur dimension, leur consistance, leur couleur, leur souplesse ou leur raideur.
Il est important de faire preuve d’une très grande circonspection pendant un examen, et d’une certaine modération de jugement.

L’étude des gestes de la main et des doigts. Voici quelques exemples :



- En cours de conversation, agiter les mains de manière exagérée révèle une personnalité à la fois nerveuse et sans-gêne qui ne mettra pas longtemps à se familiariser. D’autre part, cette personne pourrait être soupe au lait dans toutes les circonstances de la vie. Elle possède la capacité à prendre une décision rapide mais change aussi rapidement d’avis.
- Les gestes restreints, mesurés révèle une personnalité formaliste qui essaiera toujours d’arrondir ses phrases, y mettra de la forme. Cette personnalité rencontrera des difficultés d’adaptation, cela lui prendra beaucoup de temps, tout comme sa capacité de prise de décision lente. Mais une fois prise, celle-ci sera stable.
- Balancer librement les bras en marchant dans la rue, est le signe d’une certaine indépendance d’esprit.
- Celui qui fait des gestes des bras et des jambes presque mesurés en marchant, respectera toujours les règlements, les convenances.
- Cacher souvent ses mains dans ses poches révèle d’une part de la prétention, d’autre part, une certaine sournoiserie, fourberie.
- Chercher à cacher ses paumes de la main lors d’une conversation, en les frottant l’une contre l’autre, indique un manque de sincérité, de conviction, de prise de décision.
- Poser les mains sur la table et surtout les bras positionne un être d’action et d’entreprise. La caractéristique de sa personnalité sera la confiance en soi et ne s’embarrassera pas de scrupules pour arriver à ses fins. En revanche, cacher ses mains dans sa serviette ou entre ses genoux indique une forte timidité, un manque de confiance en soi et d’entreprise.
- Une main franchement tendue paume ouverte et tournée vers le ciel est signe de franchise, de décision, de sympathie. Dans le cas contraire, une main timidement et mollement tendue, paume tournée vers le sol, indique un manque de franchise, de sympathie et de décision.
- Un interlocuteur ne sachant plus où mettre ses mains, ni quoi faire de ses doigts, et qu’il se met à ranger les objets de son bureau ou qui l’entourent, souhaite conclure l’entretien.
- Pointer son index lors d’une discussion dévoile une personnalité prétentieuse et sûre de son fait. Elle ne tolérera donc pas facilement d’objection, et encore moins de modification à ses projets ou ses demandes.
Ces quelques exemples et analyses exposées pourront peut-être vous permettre d’avoir une première approche de la chirologie. Pour cette première phase, vos capacités d’observation sont indispensables.

L’écartement du pouce est à observer également :

Le pouce qui peut s’écarter de l’index en formant un angle droit révèle un être entreprenant et indépendant dans ses idées et dans ses actes. Cette personnalité préfèrera toujours créer, diriger plutôt qu’être subalterne. Cette personnalité pourra s’épanouir dans un poste à responsabilités, tel le bras droit du direct. Elle deviendra un collaborateur de choix.
Le pouce encore plus écarté que le précédant, formant un angle obtus avec l’index, est le signe d’une indépendance absolue. Cette personnalité ne fera jamais un bon employé, car vos ordres seraient exécutés, mais à sa façon… Sa place est à la tête d’une entreprise.
Très peu d’écart entre le pouce et l’index révèle une insuffisance de personnalité, d’esprit d’entreprise et de goût de risque. Cette personnalité sera prudente, plus ou mains craintive.
Des doigts souples et agiles révèlent une intelligence toujours en éveil, rapidité de décision, d’action, de réaction.
Si vous arrivez à courber vos quatre doigts à la fois vers le dos de votre main cela révèle que vous êtes débrouillard, souple, subtil. Les doigts raides, difficilement pliables vers le dos de la main, indiquent un esprit lourd, saisissant et adoptant difficilement une nouveauté. La prise de décision sera lente, mais plus stable dans ses idées, ses amours, ou en affaire.

Dimensions et formes des mains :



Les dimensions des mains doivent t’être appréciées en comparaison des dimensions du corps. Quant aux dimensions comparatives des doigts et des paumes, elles doivent être proportionnées entre elles.
Exemple : un corps de 2 mètres doit avoir des mains de 20 centimètres. (soit un dixième)
La longueur d’une paume normale, doit faire 20% de plus que celle des doigts. (soit une paume de 6 centimètres doit comporter des doigts d’une longueur de 5 centimètres)
Une main aux dimensions considérées normales indiquera une constitution normale sur le plan physique et psychique. Cela sera également un indice d’activité et de réalisme.
Une main élégante, avec des doigts lisses, sans défauts révèle une aversion pour la vulgarité et dénote un attrait pour ce qui est beau, et fin. Si une main élégante possède des doigts pointus dénote une nature rêveuse et imaginative.
Les doigts tordus ou difformes indiquent un manque de droiture de caractère, une forme de vulgarité.
Une main longue exprime une tendance à approfondir les choses, à examiner les faits dans le détail. Cette personnalité ne se contentera pas d’explications sommaires. Une main très longue indique une personnalité maniaque et lente à agir. Souvent à chercher la petites bête, à se perdre dans le détail. La prise de décision ne se fera qu’après d’interminables réflexions. Cela peut également révéler un esprit sournois et rusé.
Si en plus d’être longue, la main est étroite cela indique une personne insociable, égoïste et même despote. Tout doit être axé sur sa personne.
Une main étroite mais de longueur normale, indique une imperfection dans la constitution physique. Il a été remarqué que les femmes possédant cette configuration accouchaient difficilement.
Une main courte appartient à une personne ayant la capacité de perception rapide de l’ensemble des faits, de ce qui l’entoure. Elle ne s’arrêtera pas longtemps sur les détails. Lors de conversations, elle préférera des discours bref sans développer les détails.
Une main très courte indique une personne coléreuse et peu sociable.

La consistance des mains :



Une main maigre est synonyme de doute et de méfiance ou tout au moins un excès de prudence. Elle peut également annoncer une avarice et de l’égoïsme.
Une main grasse révèle un « laisser aller » et peu de lutte, de résistance. Elle laisse présager un penchant net pour la tranquillité, le confort et les plaisirs.
Une main dure indique une personne qui n’a pas peur du travail manuel ou de la lutte. Cette personnalité est combative, sa constitution sera vigoureuse et sa vitalité considérable. Elle ne sera pas dépourvue d’intelligence. Une main épaisse a la même signification, cette personnalité privilégiera les travaux physiques, manuels.
Une main molle est la main du travailleur intellectuel et de l’imaginatif. Les poètes, les écrivains… Si cette mollesse est frappante, accentuée, elle annoncera alors la paresse et le manque d’ambition quasi total.

La couleur des mains :



Afin de pouvoir faire cette étude les premières fois, il est indispensable de poser la main sur une feuille blanche afin de faciliter cette analyse. Il faut naturellement prendre en considération la pigmentation générale de l’épiderme.
La main brune révèle une personnalité dominatrice, volontaire et ambitieux. Elle peut parfois être lente à agir, mais elle sera persévérante.
La main blanche indique la tranquillité, le calme. Elle préférera la luxure, les plaisirs, la paresse. Ses goûts sont matériels et ses plaisirs physiques. La lutte et l’effort ne feront pas souvent partis de son quotidien. Son ambition aura pour objectif se procurer l’aisance et le plaisir.
La main rouge (sans excès) appartiennent aux personnes actives et confiantes en l’avenir. Elles seront audacieuses, combatives, passionnées.
La main très rouge révèle une mauvaise santé avec tous les traits qui en découlent. Cela est également le signe de paresse, d’insociabilité et d’irritabilité.
La main jaune révèle une personnalité pondérée, qui pèse le pour et le contre, l’action se fera après la réflexion. Elle peut également être rusée, cachottière, tout cela avec une grande finesse.
La main jaune foncée indique l’égoïsme, l’avarice, un tempérament coléreux et méchant.
Les doigts ainsi que leurs phalanges ont une importance également. Leur étude pourra révéler plus de détails concernant le caractère et le potentiel de la personne analysée.
L’index est nommé le doigt de Jupiter.
Le médius est nommé le doigt de Saturne.
L’annulaire est nommé le doigt du Soleil.
L’auriculaire est nommé le doigt de Mercure.
Le pouce est nommé le doigt de Vénus.

Les monts dans la main :

Voici donc la seconde partie de l’étude. Nous allons diviser en trois catégories distinctes des éléments qui pourront retenir l’attention du chirologue :
- Les monts (les éminences )
- Les lignes
- Les signes

Les monts :

Il existe 7 monts dans la paume, dont cinq à la base même de chacun des cinq doigts et les deux autres vers la percussion de la main. Les monts se trouvant à la base de doigts prennent le nom du doigt correspondant.


- Le mont du pouce : le mont Vénus
- Le mont de l’index : le mont Jupiter
- Le mont du médius : le mont de Saturne
- Le mont de l’annulaire : le mont du Soleil
- Le mont de l’auriculaire : le mont de Mercure
- Le mont Mars se situe sous le mont mercure, soit sous le mont de l’auriculaire
- Le mont de Lune se situe sous le mont Mars.
Les doigts et les monts sont intimement liés, par conséquent, pour interpréter correctement les informations, il faudra prendre en compte la totalité des indices se trouvant aussi bien sur le doigt que sur le mont. Pour qu’un mont comporte sa pleine signification, il doit se trouver exactement à sa place, à la base même du doigt. Ne pas être déplacé à droite ou à gauche. Il doit être suffisamment en saillie, il ne doit pas être plat ni creux. Il doit être consistant, ni mou, ni dur. Il doit être suffisamment large, occupant entièrement sa place sans déborder sur les autres monts.

Les signes les plus fréquents :





Les raies sur les monts augmentent la signification de ceux-ci.
Les grilles doivent être considérées comme un mauvais signe… elles exaltent exagérément les qualités qui se transforment en défauts… Ce sont les difficultés, les obstacles.
Les croix et les étoiles. Avant de les étudier il faut s’assurer qu’elles soient nettement et parfaitement dessinées. La croix et l’étoile ont à peu près la même valeur avec la différence que l’étoile est plus agissante et son effet plus rapide.
Le triangle est le signe de capacité et de calcul.
Le carré est une protection.
L’île est un signe de défaillance physique ou morale.
Les barres sont les petits traits coupant une ligne. Ceux-ci sont annonciateurs d’obstacles, de difficultés.
Les points, le cercle et le trou ont à peu près la même signification. Le point concernera des troubles légers. Le cercle indiquera des malaises, comme le point des perturbations et le trou annoncera la maladie.

Quelques exemples :



Une étoile se trouvant au centre du mont de Vénus annoncera bonheur en amour, mais si à sa place, il existe simplement une croix, elle révélera un amour unique.
Une étoile se trouvant à la base même de la deuxième phalange du pouce en dehors du mont Vénus est signe de malheur en amour ; idem si l’étoile se trouve tout à fait en bas du mont de Vénus à condition qu’elle soit indépendante et non reliée à l’extrémité de la ligne de vie.
L’étoile sur le mont de Saturne indique un penchant pour le mensonge ou la fourberie.
L’étoile au milieu sur le mont de Lune signifie accident par l’eau.
Si elle se situe sur le côté vers la percussion elle prédit des opérations chirurgicales.
Si à cette même place, plusieurs étoiles ou croix se trouve sur le mont Vénus, cela sera de mauvais augure, cela peut signifier des pertes de personnes chères.
La croix sur le mont de Jupiter révèle le mariage.
Sur le mont de Saturne, elle annonce superstition et mysticisme.
Sur le mont du Soleil, elle annonce des difficultés et des retards dans la réussite.
Sur le mont de Mercure, elle indique un net penchant pour le mensonge et la fourberie.
Sur le mont Mars, elle est interprétée comme une blessure par arme. S
ur le mont de Lune, elle indique une aversion pour les liquides.
Une étoile sur le mont de Saturne annoncera des accidents graves pouvant aller jusqu’au décès. Une mort violente.
Sur le mont de Mars, elle indique une mort en lien avec la guerre.
Le carré est un signe de protection. S’il se situe sur le mont Vénus, cela pourrait indiquer un célibat très long… Cette protection s’associera à un instinct de protection contre les inconvénients d’aimer.
Le carré sur le mont de Saturne est un signe de protection. Celui-ci corrigera les autres aspects moins positifs tels qu’une ligne de vie coupée.
Un carré sur le mont de Mercure révèle des aptitudes exceptionnelles.
Le triangle sur le mont Vénus révèlera une personnalité qui monnayera ses charmes. Sous le masque de l’honnêteté, les femmes ayant ce signe se glissent dans la vie des hommes pour s’emparer de leur fortune et l’infidélité va souvent de paire…
Un triangle sur le mont de Jupiter révèle la réussite par le travail et la persévérance. Il favorise les aptitudes au domaine social ou diplomatique.
Sur le mont de saturne, le triangle indiquera de la fatalité, des aptitudes aux sciences occultes, à la magie noire.
Un triangle sur le mont de Mercure est une configuration permettant une carrière de commerçant, d’industriel ou encore politicien ou diplomate.
Sur le mont de Mars il révèle des aptitudes aux sciences militaires.
Une île est un signe de défaillance morale ou physique. Elle indiquera également l’adultère si elle est positionnée sur le mont Vénus.
Sur le mont de Lune, elle est considérée comme des aptitudes à la clairvoyance, le pressentiment.
Les trous ainsi que les points bleuâtres ou noirâtres sont toujours de mauvaise augure partout où il se situent, sur les lignes, comme sur les monts. Sur le mont Vénus, cela indique des accidents ou des maladies.
Sur le mont de Jupiter, cela signifie un risque de perte de position, une chute, même sur le plan affectif. Cela dénote également un certain orgueil.
Sur le mont de Saturne, ils révèleront des difficultés au cours de la destinée, en fonction de la profondeur et la coloration des trous, on peut estimer l’ampleur de ces difficultés.
Les raies en travers, horizontales sur le mont de Jupiter indiquent la mésentente familiale, le chagrin. Concernant une personne célibataire, cela indique bien des déceptions sur le plan sentimental.

Les lignes de la main :


Durant notre vie, les lignes de nos mains peuvent se modifier, certaines apparaissent, d’autres disparaissent.

Les lignes principales :

- La ligne de vie (1)
- La ligne de tête (2)
- La ligne de cœur(3)

Les lignes secondaires :

- La ligne de destinée (7)
- La ligne de chance (5)
- La ligne de santé
- La ligne d’intuition (6)
- L’anneau de Vénus(4)

Il existe les lignes sœurs, celles qui accompagnent, une ligne connue. Cela augmente considérablement la signification. Si elle double une ligne défectueuse elle la soutient. Il ne faut pas oublie de tenir compte de l’endroit exact d’où part une ligne ainsi que l’emplacement où elle aboutit. Suivant son point de départ, la ligne peut changer de signification et change également suivant son point d’arrivée.
La ligne de vie prend naissance dans l’espace entre la base de l’index et celle du pouce. Elle nous renseigne sur le degré de résistance et de vigueur de la constitution physique. Elle indique aussi les maladies, les accidents éventuels.
La ligne longue sera signe d’un bon caractère, un bon équilibre physique et une possibilité de longue vie.
La ligne très longue sera signe d’une personnalité batailleuse et insociable.
La ligne courte n’est pas obligatoirement signe d’une courte vie. Elle révèle une personnalité irritable et coléreuse. Elle annonce une diminution de la vitalité à l’âge où la ligne s’arrête, pouvant engendré des problèmes de santé. Si elle est aussi courte dans les deux mains, elle indiquera des ennuis de santé plus graves pouvant provoquer la mort. (En tenant compte d’autres éléments croisant cette éventualité)
La ligne de Tête prend naissance au même endroit que la ligne de vie entre la base de l’index et celle du pouce. Elle doit à son point de naissance toucher la ligne de vie, mais elle doit rester confondue sur une petite longueur sur la paume. Elle coupe donc en deux la paume et sa partie extrême constitue la ligne de démarcation entre les monts de Mars et de Lune.
Elle nous renseigne sur les capacités intellectuelles, les maladies pouvant affecter le cerveau et les accidents touchant la tête.
Une belle ligne de tête est le signe d’un équilibre intellectuel, mémoire, raison, persévérance, volonté.
Une main où il manque la ligne de tête révèle un simplet. La simplicité d’esprit sera plus accentuée si la ligne est absente des deux mains.
Une ligne très longue est le signe d’une grande intelligence, une imagination excessive. Cependant attention, car si d’autres indicateurs négatifs s’ajoutent, cela peut se rapprocher d’une forme de folie.
Une ligne courte révèle une personnalité qui agit sans réfléchir, qui n’approfondit pas les idées, assez superficielle.

La ligne de cœur part de la percussion passe sous le mont de Mercure, du Soleil et de Saturne pour aboutir sur le mont de Jupiter. Elle nous renseigne sur l’état de constitution du cœur physique. Elle indique également les manifestations de l’âme et du cœur spirituel. Elle nous indique aussi les ambitions, les richesses, la réussite.
Une ligne normale indiquera un bon cœur, de la bienveillance, de la tendresse.
Une ligne très longue indiquera une personnalité très aimante, affectueuse mais aussi impressionnable, anxieuse, voir parfois apeurée.
Une ligne courte révèle un égoïsme, une personnalité insensible, incapable d’aimer.

Les lignes d’union se trouvent sur la partie de la percussion entre la base de l’auriculaire et le départ de la ligne de cœur. Elles sont tracées horizontalement et se dirigent vers le mont Mercure.
Le nombre de ces lignes indique le nombre d’attachement au passé. (nombre de relations sentimentales importantes) Ces lignes indiquent la capacité de la personne à s’attacher.

La ligne de Destinée doit partir du bas de la main et monter en ligne droite jusqu’à la base du médius (doigt de saturne). Elle traverse donc les lignes de tête et de cœur, l’anneau de vénus et le mont de Saturne.
Elle révèle une constitution robuste ; elle indique les péripéties éventuelles de la vie.
Une ligne longue d’après les orientaux ne se trouve que dans les mains des rois ou de ceux qui vont le devenir…
Une ligne courte indique que la réussite sera gagnée par l’effort personnel et après bien des luttes.
Mal faite à son début, elle indiquera une jeunesse difficile.
Mal faite entièrement, elle indiquera des hauts et des bas, la réussite sera obtenue au prix de nombreux efforts.
Si un carré se situe à l’extrémité de cette ligne, il révèlera une réussite et une fortune appréciable.

La ligne de chance, d’art ou ligne de Soleil elle prend naissance à la base de la paume presque au même endroit que la ligne de Destinée et se dirige su mont et du doigt Soleil en traversant les lignes de Tête et de cœur pour aboutir à la racine de l’annulaire.
Elle nous indique les chances, les possibilités de réussite, de gloire mais aussi sur la sensibilité les aptitudes artistiques.

La ligne de Mercure ou ligne de santé part du bas de la paume et se dirige vers le mont de Mercure. Elle nous indiquera l’état général physique et l’évolution des fonctions intellectuelles.

La ligne d’intuition part du bas du mont de Lune et traçant un arc entre ce mont et celui de Mars, elle doit arriver sur le mont Mercure ou même à la jointure de l’auriculaire.
Cette ligne indique une imagination prononcée accompagnée d’intuition et de clairvoyance. Un esprit de riposte, de lutte, d’attaque. Une certaine subtilité, une capacité à s’exprimer, une clarté d’esprit.
Si cette ligne est mal faite, racée de traits, elle indique une imagination maladive, une nervosité prononcée pouvant provoquer des troubles psychiques avec des pensées de persécution.
Si elle est tortueuse elle révèle des mensonges, une moralité douteuse. Avec une île, cela indique une personnalité qui croit ou voit des choses qui n’existent que dans son imaginaire.

L’anneau de Vénus se trouve sur la partie supérieure de la paume entre la ligne de cœur et la base des doigts. Il forme un arc de cercle en partant de l’index et du médius et en arrivant entre l’annulaire et l’auriculaire.
Cela nous renseignera sur la sensibilité, la sensualité et une imagination penchant pour la luxure.

D’autres lignes, telles que la ligne lascive associée à la ligne d’intuition ou encore la ligne de voyage, les lignes de modifications permettent d’apporter des détails précis sur la destinée du sujet.

Voici un descriptif de certaines caractéristiques des lignes, les plus observées :


Cette approche de la chirologie devrait vous permettre dans un premier temps d’étudier la gestuelle, le comportement et la signification des différentes mains que vous pouvez croiser sur votre chemin. De développer votre potentiel d’observation et de pouvoir situer chacun des monts ainsi que de distinguer les lignes essentielles ainsi que les signes venant apporter des messages.
Pour une analyse plus détaillées et précise, un support visuel vous aidera afin de vous représenter les lignes tortueuses, coupée, chaînée, se terminant en balai etc… tous ses détails précis de vos mains vous permettrons d’affiner votre analyse. Vous trouverez sans difficulté des ouvrages illustrés de photos ou de dessins vous représentant clairement les plus classiques cas de figure.
Il serait dommage que cette science disparaisse au fil du temps, dépassée par les nouvelles technologies d’Internet (les tirages en ligne), les différents supports de divination apparus en nombre depuis une trentaine d’année. Une nouvelle approche de la voyance s’est installée, différente.
Il ne faut pas pour autant oublier le mythe de « la diseuse de bonne aventure »…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire