lundi 28 mai 2012

Fuites au Vatican : "Aucun cardinal n'est suspect"

Lundi, plusieurs médias italiens ont affirmé qu'un cardinal pourrait être à l'origine des "VatiLeaks".
Lundi, plusieurs médias italiens ont affirmé qu'un cardinal pourrait être à l'origine des "VatiLeaks". | AP/GREGORIO BORGIA

Le porte-parole du Vatican a infirmé, lundi 28 mai, les rumeurs selon lesquelles un cardinal figure parmi les taupes à l'origine des fuites de documents secrets du Saint-Siège. "Je démens de façon catégorique. Aucun cardinal n'est suspecté (...), ni italien ni étranger", a déclaré le père Federico Lombardi lors d'une déclaration à la presse.
Lundi matin, le quotidien romain Il Messaggero titrait : "Un cardinal a guidé le corbeau" tandis que le grand journal milanais Corriere della Sera a fait sa manchette avec le titre "Un cardinal parmi les corbeaux".


Le pape est "bien évidemment informé" des développements de cette affaire qui a conduit à l'arrestation de son majordome Paolo Gabriele. Benoît XVI reste par ailleurs "conscient qu'il s'agit d'une situation délicate que traverse la Curie", selon le porte-parole. Le souverain pontife souhaite "la transparence" dans ce dossier.

UNE VINGTAINE DE PERSONNES
La commission de cardinaux mise en place par le pape pour enquêter sur cette affaire "continue ses travaux, mène ses entretiens dans les temps requis par l'enquête et n'a pas l'intention de se laisser conditionner par la pression médiatique", a encore affirmé le père Lombardi.
La gendarmerie vaticane avait arrêté M. Gabriele et trouvé des documents confidentiels à son domicile, un mois environ après la création de la commission d'enquête chargée d'élucider l'affaire des fuites qui secouent le petit Etat depuis le mois de janvier.
Il n'aurait pas agi seul et plusieurs médias vont jusqu'à affirmer qu'une vingtaine de personnes pourraient avoir passé des documents hors du Vatican.
Un livre du journaliste Gianluigi Nuzzi, publié il y a huit jours en Italie, contient un nombre sans précédent de documents confidentiels illustrant de nombreux débats internes, par exemple sur la situation fiscale de l'Eglise et divers scandales.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire