vendredi 18 mai 2012

Geneviève Fioraso, madame Innovation

La députée PS et adjointe au maire de Grenoble a été nommée, mercredi, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.

Geneviève Fioraso avait intégré l'équipe de campagne de François Hollande en charge de l'innovation. Geneviève Fioraso avait intégré l'équipe de campagne de François Hollande en charge de l'innovation. © Jacques Demarthon / AFP

Geneviève Fioraso, 57 ans, députée PS et adjointe au maire de Grenoble Michel Destot depuis 2001, nommée mercredi ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, avait intégré l'équipe de campagne de François Hollande en charge de l'innovation. Née le 10 octobre 1954 à Amiens (Somme), Geneviève Fioraso, mère de deux enfants, ancienne professeur d'anglais puis cadre chez France Télécom, est depuis 2004 P-DG de la SEM Minatec entreprises, centre européen sur les micro et nanotechnologies.
Très à l'aise dans les milieux économiques et auprès des chercheurs grenoblois, elle a ravi en 2007, à la faveur d'une triangulaire, une circonscription traditionnellement conservatrice en battant le candidat UMP Alain Carignon, ancien député-maire de Grenoble, qui tentait un retour en politique après avoir été condamné en 1996 pour "corruption". Geneviève Fioraso a commencé en politique en devenant en 1983 l'assistante parlementaire du député-maire socialiste Hubert Dubedout. En 1995, elle est directrice de cabinet du nouveau maire socialiste Michel Destot.

"Pacte productif"

Depuis 2001, elle est son adjointe à l'économie, au commerce, à l'artisanat et à l'innovation à la mairie de Grenoble et première vice-présidente de la communauté d'agglomération. En tant que députée, elle a pris part à la commission des Affaires économiques, à l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) et elle a été rapporteur pour avis des budgets sur l'industrie, l'énergie, le développement durable, la recherche technologique en 2009, 2010 et 2011.
Participant à des rapports sur l'évaluation de l'application de l'article 19 de la loi de programme pour la recherche, en 2008, ou sur la biologie de synthèse, en 2012, Geneviève Fioraso a présidé le Forum pour l'enseignement supérieur et la recherche du PS, en mai 2011 à Toulouse. Elle avait intégré l'équipe de campagne de François Hollande en charge de l'innovation, dans le cadre du "Pacte productif" visant à soutenir la compétitivité en France.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire