jeudi 10 mai 2012

Je me souviens de qui je suis


 
 
1. «Le Grand Portrait» de l'évolution de la conscience humaine.

Le Grand Portrait est l'outil de base que j'ai conçu début 1995, lorsque j'ai commencé à donner des ateliers. Il s'applique à tout, en toute circonstance.


« Le Grand Portrait » est une carte routière
qui me dit d’où je viens, où je suis, où je vais.
Il identifie mon niveau de conscience en toute circonstance.
Il sert à transformer mon inconscience illusoire en conscience de la réalité.
La conscience se définit comme l’état d’éveil à la réalité.
Or, la seule réalité, c’est l’être, l’essence invisible, la jument ailée.
Donc, prendre conscience, c’est m’éveiller à la réalité de qui je suis
l'esprit créateur invisible, inhérent à toute création visible.
 
 
2. La priorité du Principe féminin

Le Principe féminin, c'est Diesse, la source originelle, la force conscience, l'esprit créateur inhérent à toute création.
La PRIORITÉ du PRINCIPE FÉMININ, c'est la clef de la toute-puissance, le secret du mystère de la Trinité, la découverte du Graal ...et de l'immortalité physique. Elle est la solution à l'enfer-sur-terre mortel que nous connaissons et ouvre la porte du paradis-sur-terre.
Le Principe féminin est l'esprit créateur.
Le Principe masculin est la matière créée.
Il va de soi que la créatrice a priorité sur sa créature.
Sans créatrice, pas de créature.

Donner priorité au Principe féminin amène automatiquement la manifestation du Principe masculin qui, à son tour, amène automatiquement l’infusion de l'esprit dans la matière, qu'il diessise. Ce procédé s’appelle «spiritualiser la matière».
En pratique, concrètement, donner priorité au Principe féminin veut dire :
  • donner priorité à mon âme sur mon égo, à l'essence sur l'apparence;
  • donner priorité à l'intérieur (la réalité) sur l'extérieur (l'illusion);
  • donner priorité à l'émancipation de mon être sur la sécurité de mon avoir;
  • donner priorité à mon autorité intérieure et obéir à ma conscience;
  • donner priorité au QUOI sur le COMMENT;
  • donner priorité à la démarche sur le résultat.
Cette pratique est à l'inverse de ce que nous faisons depuis des milliers d'années. Elle requiert un STOP + virage à 180°. Elle rétablit l'ordre qui conduit à la paix, l'harmonie, la santé... et l'immortalité physique!
3. La personocratie
Persono = l'individu de l'espèce humaine.
Cratie = le pouvoir de commander.

C'est le règne de PERSONOCRATIA, la personne consciente d'être souveraine. Elle sait qu'elle est l'auto-rité suprême et n'obéit qu'à sa conscience. Elle crée une société à son image et sa ressemblance, la personocratie.
Mêêê comme j'ai oublié qui je suis, je me prends pour un pauvre mouton (victime), qui a peur du méchant loup (bourreau/coupable), et qui s’en remet au berger (sauveur), le bon pasteur qui le guide et assure sa sécurité. Or, la fonction-même d’un berger est de tondre les moutons et, quand il n’y a plus de laine, de les conduire à l’abattoir. Et de leur faire croire que c'est pour leur bien (le mot «gouvern&ment» est révélateur...). C’est exactement ce que je vis. Une dictature déguisée en règne illusoire des moutons inconscients. Comment sortir de cet enfer-sur-terre qu'on appelle DÉMOCRATIE?
• En me souvenant de qui je suis, un indivi-du, une personne indivisible. Je suis à la fois l’esprit créateur et la matière créée. Je mets ainsi fin à la séparation, la division de la dualité. Et je permets l'unité de l'esprit et de la matière.
• En donnant priorité au Principe féminin. Je rétablis ainsi l'ordre et permets au Principe masculin de se manifester diessement, à l'image et la ressemblance de Diesse. La guerre entre les deux Principes prend fin, la souffrance disparaît.
• En faisant la paix avec ma création. Automatiquement survient la diessisation de la matière. La paix, la joie et la sérénité se manifestent à l'intérieur de moi, puis émanent à l’extérieur. Je crée le paradis-sur-terre que j'appelle PERSONOCRATIE.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire