dimanche 16 mars 2014

DIGITAL : ET SI ON SE REMETTAIT DANS LE BON SENS ?

by christianrenard1 on 14 mars 2014
humains reliés et mappemonde 123rf14501685_mLe Digital, c’est d’abord une Révolution « Individuelle ».  Le changement passe par la transformation des Hommes et des Femmes, mais nous sommes au milieu du gué, tout le monde n’avance pas au même rythme, et c’est bien le problème. Avant ,c’était simple. Il y avait les « Sachants » (les élites) et les autres. Aujourd’hui,  ”Les élites sont débordées par le Numérique“, titre lemonde.fr/technologiespendant que  “Les Citoyens réinventent le monde à leur échelle”.  Il y a  une fracture profonde entre tous ceux qui sont restés à quai et  les “Apprenants / Entreprenants” démultipliés par la Technologie. Amplifiés et “accélérés” par le « FAIRE ENSEMBLE », ils  se comportent désormais comme des entreprises, ils ont accès à des moyens et des méthodes similaires, et  ils réinventent l’économie.

1- NOUS SOMMES AU COEUR DE LA TROISIÈME RÉVOLUTION INDUSTRIELLE.

william el kaimCette semaine, un billet signé de l’excellent William El Kaim :  ”La troisième révolution industrielle: fracture digitale, latérale et fractale“  plante le décor que beaucoup d’entreprises et de dirigeants ne veulent toujours pas voir. Il associe 2 visions de cette révolution: celle du philosophe Michel Serres : une révolution en  3 dimensions. 1 Temps: l ‘instantanéité 2- Espace: la suppression des distances, et même de la notion de distance, 3- Cognition: grâce à la technologie, nous avons “externalisé” une grande partie des tâches jusqu’à maintenant dévolues à notre cerveau.  “Ce qui reste à l’humain, c’est ce qui est le plus humain dans l’homme, à savoir l’invention, l’innovation – en un mot, l’intelligence”… … et celle de Jeremy Rifkin pour lequel , après la 1ère révolution industrielle (la mécanisation  avec le Charbon et la Machine à Vapeur), la 2ème , celle de l’Electricité (réseaux et ensembles industriels), nousvivons la 3ème  Révolution Industrielle, celle des Energies Renouvelables . “Nous vivons la première étape d’un changement de paradigme tel que personne ne pourra y échapper: des millions de participants qui se regroupent dans de grands réseaux inter-connectés et  décident de mettre en commun et de partager leur contenu, leur risques et leurs ressources. L’énergie est donc considérée comme infinie car elle se trouve partout dans le monde.” (C’est certainement vrai de l’énergie “digitale”, la capacité d’amplification fournie par Internet à chacun d’entre nous, comme on le verra ci-dessous). UNE RÉVOLUTION LATÉRALE. Mais avec  Internet,cette révolution se propage d’une manière tout-à-fait nouvelle : ça ne se passe plus de haut en bas, ni de un vers tous, mais “latéralement”, de proche en proche au sein de réseaux. UNE RÉVOLUTION FRACTALE. Pour William El Kaim, “l’aspect latéral de cette révolution est démultiplié par la manière dont il se propage à travers chaque secteur. La propagation est de mon point de vue fractale, c’est à dire qu’ elle se répète à l’infini à chaque niveau de granularité considéré. Cette propagation fractale et latérale est redoutable, car elle bénéficie de l’effet réseau (“network effect”) c’est à dire qu’elle est difficilement détectable dans la masse et qu’elle se propage à une vitesse vertigineuse.” les applications et services tirant partie du SoLoMo (social, local, mobile) dans l’écosystème Internet sont extrêmement dangereuses pour les acteurs en place. Chaque niche de chaque  secteur est explorée de manière fractale: dans chaque pays, pour chaque segment de consommateurs, pour chaque besoin, dans chaque langue…LIRE L’ARTICLE DANS SON INTÉGRALITÉ

2- POUR RESTER COMPÉTITIF, IL FAUT REGARDER L’ENTREPRISE AVEC UN OEIL NEUF…

B H Tan conseille depuis 35 ans des dirigeants occidentaux et asiatiques. Il a un point de vue original qu’il vient de résumer dans “Leading with New Eyes” . Il n’y va pas par 4 chemins. Extraits : Image Leading with new eyes“Nous vivons une époque de turbulences et d’incertitudes, mais dans la plupart des entreprises, les cadres ont perdu l’habitude de réfléchir “en profondeur”, et d’extraire le véritable sens caché derrière les évidences. Les coupables ? Une combinaison de facteurs qui créent l’ambiance des étages managériaux:  1- La demande de résultats rapides et immédiats, 2- la peur de “challenger” le statu quo” et les idées du chef, 3-  un manque d’encouragement à la prise de risque, 4- la réticence, ou l’incapacité de se plonger dans les données.” “Seules les organisations capables de naviguer dans l’inconnu et de parvenir continuellement à des solutions disruptives  continueront à prospérer “. Pour réinventer leurs organisations, les “leaders” doivent regarder leur entreprise avec un oeil neuf en  s’inspirant tout à la fois du savoir occidental et de la sagesse asiatique.” B H Tan  appelle de tels “Leaders” des  ”Explorateurs”, et il a même inséré dans son livre un diagnostic que j’ai  traduit ici   conservateurs vs explorateurs

3…AFIN DE DÉTECTER ET EXPLOITER LES NOUVELLES ÉNERGIES DE LEURS “AUDIENCES”.

Ce blog est dédié aux énergies digitales, et j’ai écrit de nombreux billets sur ” les pépites invisibles à l’oeil nu” libérées dans toutes les entreprises par l’adoption massive du Mobile et du Social. Avec Audience. Marketing at the age of Subscribers, Fans & Followers ,  Jeffrey K. Rohrs Senior VP d’Exact Target (Salesforce) nous propose un ouvrage très clair, tout à la fois conceptuel et très opérationnel :

Audience jeffrey rorhrs“AVEC LE MOBILE ET LE SOCIAL, LES ENTREPRISES ONT A LEUR DISPOSITION UNE NOUVELLE ÉNERGIE, RENOUVELABLE, CELLE QUE LEURS CLIENTS ET FANS SONT PRETS A METTRE AU SERVICE DE LEUR MARQUE. LE PROBLEME EST QUE LA PLUPART NE LE SAVENT PAS.”

Pour lui,  le job prioritaire du Marketing est d’  “utiliser les Medias Payants, Propriétaires, et Acquis, non seulement pour vendre, mais pour augmenter “dans une perspective long terme” la taille, l’engagement, et la valeur des Audiences Propriétaires de l’Entreprise. “ Des audiences  qu’il décompose en SEEKERS (en recherche) , AMPLIFIERS (amplificateurs), ET JOINERS (adhérents).   Les différents types d-audience Jeffrey K Rohrs 2014 03 13

 4- MAIS POUR LIBERER LES ENERGIES,LA CLÉ,C’EST LA CONFIANCE.

La Confiance, nouvelle monnaie du succès. Mais, au fait,  c’est quoi la Confiance ?

the-truth-about-trust-coverDavid  deSteno est Professeur de Psychologie à la Northwestern university. Il y étudie la manière dont nos émotions guident nos décisions et nos comportements sociaux. En examinant des comportements moraux tels que la compassion et la confiance, la coopération et la résilience, la malhonnêté et les comportements préjudiciables, ses travaux vient à éclairer la manière dont nos émotions peuvent optimiser ou au contraire biaiser nos actions . Son dernier livre “The truth about trust”  apporte un éclairage très nouveau sur la Confiance. Pour lui, il n’ y a pas d’un côté les gens honnêtes et dignes de confiance, et…les autres. Selon les situations, les comportements peuvent évoluer. Et nos décisions sont très souvent un arbitrage entre le court terme (j’en profite tout de suite)  et le long terme (une solution meilleure pour tout le monde.). Un dilemme très actuel… Après la lecture de ce livre, on est mieux armé pour la gérer…au cas par cas.

5- ET LA CONFIANCE, ON L’OBTIENT PAR LA TRANSPARENCE ET L’ÉCHANGE DE VALEUR.

(suite du billet la semaine prochaine: Une Stratégie Digitale efficace part des Hommes, pas de l’Entreprise, de la Périphérie, pas du Central…)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire