samedi 29 mars 2014

Le français, l’avenir de la linguistique mondiale ?

Langues 2050
L’anglais est actuellement la langue la plus communément parlée dans le monde, notamment dans le cadre de relations professionnelles et d’échanges internationaux. Aujourd’hui, et avec la montée en puissance de la Chine, l’enjeu est aussi d’apprendre le mandarin. Mais l’avenir semble nous prévoir une petite surprise concernant la langue du futur.
Selon une étude réalisée par la banque d’investissement Natixis, la langue qui devrait être la plus communément parlée dans le monde en 2050 serait… le français !
La langue française n’est en effet pas uniquement parlée dans l’hexagone et son rayonnement devrait ainsi être assuré en dehors des frontières européennes, en Afrique Sub-Saharienne particulièrement.
Ainsi, suivant la croissance démographique de cette zone géographique, d’ici 2050, près de 750 millions de personnes devraient parler français dans le monde, soit plus que le mandarin.
Ces résultats restent pourtant à prendre avec des pincettes puisqu’ils intègrent l’ensemble des populations des pays officiellement francophones, au sein desquels cohabitent de nombreuses langues différentes.
Si les jeunes français sont considérés à juste titre comme les européens les plus nuls en linguistique, il semblerait donc finalement qu’un espoir soit permis et que ce piètre niveau finisse par passer quasiment inaperçu à l’ave

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire