dimanche 23 janvier 2011

Arrière, Satan !

L'Eglise orthodoxe de Grèce exige que le chiffre 666 ne figure en aucun cas "ni de manière visible, ni de manière invisible", sur les futures cartes d'identité informatisées des citoyens grecs. Le gouvernement d'Athènes a promis de tenir compte de cette exigence spirituelle.
Pour les mathématiciens, 666 est l'entier naturel qui suit 665 et précède 667.
Mais pour les évêques de Grèce, il représente toujours "le nombre de la Bête", celui de Satan.
... si l'on considère la somme des carrés des nombres premiers :
22 + 32 + 52 + 72 + 112 + 132 + 172 = 666 ...
La peur du chiffre 666 s'appel en français hexakosioihxekontahexaphobie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire