samedi 22 janvier 2011

La pierre du philosophe

"ils ont atteint la pierre du philosophe, la transmutation des métaux basiques en or, qui sont aussi nos vices et appétits, que nous devons combattre à l’intérieur de nous-même, comme si on devait vaincre un dragon et sauver la princesse prisonnière dans le donjon. Le dragon représentant les appétits, la femme représentant l’âme, l’innocence et la connaissance du bien et du mal prisonnière du serpent, et le preux chevalier qui est nous, et nous devons secourir l’âme de nos passions pour la chaires et nos appétits physiques, représentés ici par le dragon. En ésotérisme le serpent représente à la fois la sagesse et la tentation, il est l’appétit, qui peut apporter beaucoup de connaissance et compréhension, comme ça peut provoquer les pires peurs et malheurs de la vie. C’est la même source pour la peur et l’espoir, juste deux manières différentes de se manifester."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire