mardi 18 janvier 2011

Intelligence collective : l'apport des femmes

L'intelligence du groupe n'est pas liée à la moyenne de l'intelligence des individus, ni même à celle du membre le plus brillant. Trois facteurs sont déterminants : la sensibilité sociale, aptitude à percevoir sur les visages et dans les regards l'état d'esprit et les réticences de ses partenaires ; la répartition des temps de paroles (un individu qui monopolise la parole fait chuter l'intelligence du groupe) et la présence de femmes. Ces dernières facilitent l'échange d'idées et les processus collectifs.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire