dimanche 23 janvier 2011

La Bhagavad Gîtâ

IIe siècle av JC - IIe siècle apr JC

Le chant du "Bienveillant Seigneur"

Admirable poème de 800 vers en forme de dialogue versifié
Un des plus hauts sommets de la spirtualité hindoue.

Proche des Upanishad

Incorporée au livre VI du Mahâbhârata, épopée de 100 000 stances divisée en 18 chants
bataille de Kurukshetra, au nord de Delhi, entre 2 clans apparentés
Reniant leur parole, les 100 frères Kaurava ont refusé de rendre leur royaume au 5 Pândava.
Descendants des Dieux et de leurs fidèles, les Pândava représentent le droit.
Les Kaurava incarnent les forces maléfiques
Révolté Pândava Arjuna est prêt à déposer les armes, mais son coché Krishna,
avatar de Vishnou l'Être suprême, le persuade de remplir son devoir de guerrier.



On n'a pas le droit de fuir l'action, il ne faut pas moins renoncer au bénéfices de celle-ci, aux conséquences positives ou négatives du karma. Ce détachement conduit à l'amour (bhakti) et à l'imitation du Seigneur qui est lui même action mais n'est cependant que le spectateur de sa propre création.

Enseignement de Krishna



La Bhagavad Gîtâ élève le disciple du plan humain au plan divin en 3 étapes
1) Renoncement au désir
Accomplir les actes dont il se croit l'auteur, comme sacrifice à Dieu
2) Actes qui ne sont que les effets de la Force Universelle, la Prakriti
3) Identifie celle ci comme la manifestation partielle du Purusha suprême et immuable, à qui il s'abandonnera dans l'amour, ayant atteint la parfaite liberté en participant à la transcendance divine

La Bhakti

Bhakti-Yoga
"Partager", sentiment de confiance absolue, d'amour, dévotion du fidèle à l'égard de la divinité
Dévotions à un dieu particulier l'Isthadeva (dieu aimé à qui on se voue)
Krishna : "même un grand criminel, s'il m'adore sans partage, doit ête considéré comme juste, car sa croyance est vraie"

Râmâkrishna au XIXe siècle



Sri Aurobindo au XXè siècle





Le "Râmâyana", l'oeuvre d'un saint Vâlmîki



Râma, avatar de Vishnou (le 7ième)
Héros de cette épopée (24 000 stances)

En Inde, Râma et Sîtâ sont honorés comme les personnifications achevées de l'homme idéal et de la femme idéale.






Lire aussi :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Bhagavad-G%C3%AEt%C3%A2
http://www.bhagavad-gita.org/index-french.html
http://www.gita-society.com/language/gitafrench/introduction.htm
http://fr.wikipedia.org/wiki/Krishna
http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A2makrishna

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire