vendredi 14 janvier 2011

Les Upanishad

VIe-IIIe siècle
La quintessence de la sagesse hindoue

Upa (près de) – ni (en bas, aux pieds de) – shad (s'asseoir)
UPANISHAD signifie « assis par terre aux pieds du Maître », pour écouter son enseignement... selon la coutume indienne, les jambes croisées, dans une posture très similaire à celle de la méditation.



révélation divine, compléments du Veda, forment le Vedânta, aboutissement, accomplissement du Veda.

un des darshana, systèmes philosophiques de l'hindouisme
Brahmasûtra
compilés entre 1000 et 500 av JC
crise de l'indouisme, apparition du jaïnisme et du bouddhisme
2 millénaires, jusqu'au XVIe siècle
108 à 225, plus utilisé, 20
plus ancienne et plus longues, Brihadâranyaka et Chândogya
dialogue entre disciple, quête vérité et nature de la divinité, et le maitre
maitre, tantôt un dieu, la déesse Umâ, épouse de Shiva, Agni, dieu du Feu, ou Yama, seigneur de la Mort, sages du passé, animaux ...

L'enseignement ésotérique

Purusha, l'homme cosmique offert en sacrifice par les dieux, dont le sacrifice produit l'univers
le sacrifice intérieur, procure le bien suprême, la délivrance
le prâna, souffle inspiré, principe vital, énergie cosmique, dont le yoga assure le contrôle



Âtman et Brahman

âtman, souffle, vent, le "Soi", principe spirituel, individuel, cosmique
Brahman, le Tout, l'Absolu

Enseignement des grands rishi

Traduites en français en 1802, ont inspiré Arthur Schopenhauer, et Victor Hugo.

Sources :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Upanishad
http://www.les-108-upanishads.ch/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire