mardi 4 mars 2014

Management : comment s'inspirer des mentalistes en entreprise

Si on imagine mal un manager pratiquer l'hypnose pour imposer toutes ses volontés à ses collaborateurs, le mentalisme est un art dans lequel on peut puiser quelques leçons.

Le mentaliste Viktor Vincent sur scène lors de son spectacle Emprise au théâtre Trevisse à Paris. (C) SIPA Le mentaliste Viktor Vincent sur scène lors de son spectacle Emprise au théâtre Trevisse à Paris. (C) SIPA
Le mentalisme ou magie mentale est un art du spectacle qui mêle illusion, suggestion, psychologie et astuces (mnémotechnie…). Très connu dans le monde anglo-saxon avec des mentalistes célèbres comme Derren Brown, David Berglas et Max Maven/Philip Goldstein qui remplissent de gigantesques salles de spectacle comme Harry Houdini autrefois, cette discipline se fait progressivement connaître auprès du grand public français grâce à la télévision et la scène parisienne.


Ce qui se cache derrière le mentalisme by Challenges


Viktor Vincent, qui a réuni plusieurs millions de spectateurs sur France 3 et est actuellement sur scène pour son nouveau spectacle Emprise,  distingue son métier de mentaliste (ou illusionniste de l’esprit) du magicien. Avoir assisté à son spectacle en complément de son interview permet de découvrir partiellement comment il arrive à réaliser l’impossible, de la manipulation de nos esprits à notre plaisir de spectateur ébahi. Une source d’inspiration passionnante pour les leaders et managers qui doivent influencer et innover.


Mentalisme : des manipulations vieilles comme... by Challenges


Choisir son terrain de jeu et son objectif

Sa capacité à créer l'impossible - qu’il s’agisse de retrouver un sifflet d’arbitre caché parmi les 20.000 sièges du stade Charléty, deviner votre code de carte bancaire ou les pensées / un dessin d’un spectateur devant une audience médusée - est comme toute pratique d'exception, déclenchée par un contexte et un objectif.
Viktor Vincent aime faire vivre l'impossible  à ses spectateurs, qu’ils soient sur scène avec lui ou dans l’audience avec leur petite voix intérieure qui leur chuchote "je le vois, je l'expérimente, je le ressens comme réel et je sais que c’est pourtant impossible". Se produit alors une remise en cause des croyances du spectateur et ce questionnement intellectuel et émotionnel profond : suis-je libre de mes pensées et de mes actes ? La réponse ne se trouve pas dans ces lignes mais dans la salle, car aller vivre le spectacle permet de tester personnellement les limites de ce que nous pensons être notre liberté (de penser, choisir…).
Pour que ses talents puissent s'actionner, son terrain de jeu doit répondre à plusieurs caractéristiques. Il doit :
- impliquer plus de ressources psychologiques que matérielles, ce qui différencie l'illusionnisme du mentalisme
- laisser place à l'imprévu, avec son lot de créations spontanées, de réussite et d’échecs
- permettre une interaction humaine avec un acteur qui expérimente pleinement son illusion sur scène et des spectateurs car il a besoin de l'esprit et des réactions de son public
- provoquer une pression quotidienne, qu’elle soit temporelle (créer de nouveaux tours pour la télévision dans un délai court, jusqu’à 8 à 10 expériences réalisées en une semaine), au niveau des moyens limités ou de la prise de risque comme la "remise en jeu de son titre" chaque soir sur scène durant laquelle il s’autorise à se tromper… 1 fois.


Les secrets bien gardés du mentaliste Viktor... by Challenges


Croire pour voir
Viktor Vincent n’est pas une personne d’exception. C’est un artiste ordinaire qui accomplit des choses extraordinaires grâce à son histoire, sa passion, son travail et une stratégie mentale performante.
Ses convictions l’autorisent à briser des barrières mentales fréquentes – "tout a déjà été inventé", "si c’était possible, cela aurait déjà été fait", "si je n’y arrive pas du premier coup, c’est que je ne suis pas doué pour cela", "c’est inné chez lui"… - et obtenir des résultats inédits.
Pour lui,
- créer est "difficile mais possible" car "il y a encore plein de choses à inventer … nous n’en sommes qu’aux balbutiements" (sa curiosité pour les innovations technologiques), "il existe de nombreux secrets à redécouvrir" (sa recherche dans le passé des séances d’occultisme du 19ème siècle) et réussir une fois un tour considéré impossible ouvre la voie à d’autres possibles.
- tout comme la magie, le don n’existe pas et le talent est un mélange de passion, motivation et entrainement spécifique acharné ; cette conviction est soutenue par le champ de recherche en psychologie appelé Pratique Délibérée. "Tout ce que je fais, je l’ai appris … On essaie de s’inventer des pouvoirs exceptionnels, alors que l’être humain les a déjà, tel que composer une symphonie quand on est sourd ou effectuer des calculs mentaux sidérants" assène Viktor Vincent. Il est également convaincu que se rapprocher de son obsession est un acte de découverte de soi-même, une manière de la transformer en talent.
- le corps parle, notamment lorsque l’on ment ? "Soyez honnête sinon cela se voit, que l’on soit mentaliste ou pas !" observe Viktor Vincent. 


Viktor Vincent: comment faire face à l'imprévu by Challenges


Pas de talents innés 

Ne cherchez pas de pouvoirs magiques car Viktor Vincent fait appel à des qualités que nous pouvons chacun actionner en entreprise.
Son ouverture émotionnelle lui permet de rester émerveillé pour pouvoir captiver son auditoire. Concrètement, quand il apprécie un spectacle, il s’autorise à vivre cette découverte sans chercher à comprendre mais simplement ressentir le plaisir émotionnel et intellectuel du merveilleux.
Il est curieux, qu’il s’agisse des sciences (bobine de Tesla au Palais de la Découverte quand il était enfant), des nouvelles technologies (conférences TED sur la longévité ou les imprimantes 3D pouvant créer un organe ou une pizza), de l’histoire de son métier (le passé oublié et magique des séances d’occultisme ou de voyance du 19ème siècle) jusqu’à une fascination/obsession pour les bizarreries de la nature (animaux uniques car une mutation génétique les a fait naitre avec deux têtes) dont il est devenu collectionneur. Il crée d’ailleurs une distinction entre ce qui est fascinant et s’explique, et le bizarre.
Sachant qu’il a expérimenté de nombreuses approches (psychologie, programmation neuro-linguistique, hypnose…) et qu’il se refuse à utiliser des techniques manipulatoires (comme la synchronisation gestuelle ou respiratoire avec son interlocuteur), il est intéressant de découvrir son plus grand secret lorsqu’il s’agit d’influencer ses spectateurs : l’attention à l’autre,  mélange de gentillesse ("Si je lui demande gentiment en lui expliquant pourquoi c’est important de le faire, j’obtiens ce que je désire dans 80% des situations du spectacle") associée à la politesse et une acuité sensorielle travaillée (le corps parle … quand on l’écoute / regarde). Son attention à l’autre est également un outil de création, car il se met à la place de ses spectateurs avant ("est ce que ce tour vaut le coup ?") et pendant la représentation (il influence en se mettant à penser comme la personne avec laquelle il interagit pour mieux la guider).
Il fait preuve d’une intelligence collaborative car s’il est brillant seul sur scène, c’est qu’il sait interagir efficacement dans l’écriture et la réalisation avec plusieurs personnes clés, à savoir deux autres mentalistes - Sylvain Vip et Maxime Schucht-  avec lesquels il crée ses illusions, et son metteur en scène Nikola Carton.
Il mêle culture orale et culte du secret car aucun des tours, créés sous la forme d’un "ping-pong mental à 6 mains" n’est jamais écrit, qu’il s’agisse d’une note sur un carnet ou d’échanges par email.


Comment le mentaliste Viktor Vincent crée l... by Challenges


Sa stratégie de créativité

Il combine alors ses convictions, ses qualités dans sa stratégie pour créer l’impossible sur scène :
1. R&D
La majeure partie de la réussite du spectacle se déroule … avant la représentation par une R&D poussée (recherche dans le temps, qu’il s’agisse du passé avec l’occultisme ou du futur avec les innovations technologiques ; développement des tours et de leur mise en scène avec son équipe)
2. Interactions entre la scène et l’écriture
Si ses illusions sont créées en se mettant à la place du public, elles sont aussi affinées voire révolutionnées sur scène sous la forme de créations immédiates. Cette spontanéité de son savoir-faire est facilitée par son savoir-être conscientisé : Viktor Vincent joue son propre personnage sans essayer d’être quelqu’un d’autre ou d’incarner un rôle, lui permettant d’être libre de trébucher autant que de laisser émerger ses intuitions pendant son show. Ce passage de la pratique à la théorie nécessite d’ailleurs une ré-écriture chaque soir après le spectacle s’appuyant sur des feed-backs d’occasions saisies et de celles qui le seront demain.
3. Réactions dans la tête du spectateur
Il arrive à provoquer une réaction divergente entre ce que disent le mental (ce que je crois) et les sens (ce que je vois) et la réalité (ce que je vis)

Comment s'en inspirer

Au même titre que vivre l’expérience du mentalisme nous pousse à nous interroger sur notre degré de liberté, une manière de s’inspirer des pratiques de Viktor Vincent est de se questionner sur :
- mon terrain de jeu : où puis-je aller sans savoir ce qui va se passer pour découvrir de nouvelles solutions ? Quand est-ce que je prends encore des risques dans l’expression de mes talents ? Comment bien m’entourer "avant" pour être le plus efficace quand je suis seul face à mon équipe et mes responsabilités ?
- mon objectif : qu’est ce qui est impossible pour les autres et possible pour moi ?
- ma relation aux autres : quelle empreinte laisser sur l’autre, celui avec lequel j’interagis directement et aussi tous les témoins ?
- mes ressources : par quoi suis-je fasciné voire obsédé ? Par quel entrainement transformer ce matériau en talents ?

Grégory Le Roy pour Challenges.fr

Grégory Le Roy est consultant, spécialisé dans la découverte et le développement des pratiques d’exception (www.GR3G.org  pour ses articles/interview & www.2080.pro  )
Viktor Vincent est mentaliste (www.viktorvincent.fr ). Il est à l'affiche de son spectacle Emprise, actuellement au théâtre de la Comédie Caumartin
Retrouvez ci-dessous la synthèse visuelle de la pratique de Viktor Vincent :



À lire aussi



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire