jeudi 6 mars 2014

Les robots seront plus rusés que nous d’ici 15 ans

Si les robots sont aujourd’hui capables de bien des prouesses, essentiellement physiques, il reste cela dit un point sur lequel nous, l’Homme, avons encore une petite longueur d’avance, l’intelligence. Attention cela dit, ils devraient être plus rusés que nous d’ici 15 ans, selon le directeur de l’ingénierie de Google.
On peut dire que Ray Kurzweil en connait un rayon en matière d’intelligence artificielle, alors, quand il déclare que, d’ici 15 ans, nos robots seront capables d’apprendre avec l’expérience, de dire des blagues et même de flirter, on le croit. Google a déjà dépensé des milliards pour acquérir de nombreuses sociétés leaders en robotique, dont DeepMind, experte en apprentissage automatique, et Boston Dynamics à qui l’on doit des robots militaires extraordinaires.
Le futurologue de 66 ans avait été engagé pour améliorer l’intelligence artificielle des algorithmes de recherche de Google – pour mieux comprendre ce que l’on recherche par exemple -, il travaille aujourd’hui a permettre à ses ordinateurs de tout apprendre, tout comprendre et répondre aux moindres besoins des utilisateurs.
Ray Kurzweil est aussi célèbre pour sa théorie de « la singularité », le moment où ordinateurs et humains deviendraient la même « chose ». En 1990, il avait annoncé qu’un champion du monde d’échecs serait battu par l’ordinateur en 1998. Cela s’est effectivement passé… deux ans plus tôt – Garry Kasparov était vaincu par le Deep Blue d’IBM -. Il avait aussi prédit l’explosion d’Internet alors même qu’il n’était qu’un programme abscons utilisé pour stocker des résultats de recherche.
Aujourd’hui, il parie sur l’année au cours de laquelle le premier ordinateur passera le fameux « test de Turing » – mise en confrontation verbale d’un humain avec un ordinateur et un autre humain à l’aveugle, le premier ne doit pas être en mesure de détecter l’ordinateur -, 2029 selon lui.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire