mardi 22 avril 2014

Chine : les ouvriers qui fabriquent vos baskets sont en grève

Les employés de l'usine géante de chaussures de Yue Yuen Industrial Holding entament leur deuxième semaine de grève.

 
Des salariés de Yue Yuen Industrial, le 18 avril 2014, à Dongguan (Chine). ( REUTERS)
Ils fabriquent vos chaussures Adidas, Nike, Converse, Puma, Asics ou New Balance. Près de 30 000 ouvriers de l'usine Yue Yuen Industrial Holdings de Dongguan (Chine), un sous-traitant de grandes marques internationales, entament lundi 21 avril leur deuxième semaine de grève.
Ces ouvriers, dont le salaire mensuel avoisine 1 300 yuans (150 euros) selon le New York Times (en anglais), accusent leur employeur de ne pas verser les cotisations aux assurances sociales et au fonds de prévoyance du logement dont ils sont censés bénéficier. C'est l'un des plus importants mouvements sociaux du pays ces dernières années.

Des grévistes frappés et interpellés

"On poursuit la grève", a expliqué un ouvrier de Dongguan, surnommé Zhou. "On a pointé ce matin et on est rentré. C'est la même chose pour les autres lignes de production." La grève a commencé il y a une semaine lorsque Yue Yuen n'a pas donné suite aux demandes des ouvriers.
Le groupe a finalement annoncé des propositions jeudi, mais il était déjà trop tard : elles ont été rejetées par le personnel. Les autorités provinciales et municipales ont invité lundi les deux parties à s'entendre afin de mettre fin aux tensions. Sur place, la situation est en effet très tendue, comme le montre cette vidéo repérée par l'ONG américaine China Labor Watch.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire