mercredi 9 avril 2014

L’iPhone dans les quartiers huppés, Android ailleurs

L'iPhone dans les quartiers uppés, Android ailleurs
Si, aujourd'hui, le monde mobile est principalement divisé en deux camps - Android et iOS -, leur répartition fait l'objet de nombreuses études. Avec la géolocalisation, une carte précise avait pu être établie, nous vous en parlions l'année dernière. Aujourd'hui mise à jour, il en ressort que les iPhones sont plus présents dans les centre-villes tandis qu'Android occupe les banlieues.
Sans aucune considération de niveaux de gammes dont font souvent l’objet iOS et Android, cette carte interactive a été réalisée par MapBox et Gnip en analysant les données de géolocalisations incluses dans quelques trois milliards de tweets : « Mobile Devices est une carte qui révèle les données sur les marques de téléphones, stockées lorsque les gens utilisent une application Twitter officielle et cachée dans les métadonnées attachées à chaque tweet. »
Les systèmes d’exploitation peuvent être visualisés indépendamment et comme le souligne MapBox, « les différents usages dans chaque ville reflètent souvent une stratification économique. […] Les iPhones, par exemple, en rouge, prédominent dans les quartiers les plus riches de la ville tandis que les téléphones Android, en vert, sont plus répandus dans les quartiers plus pauvres. » Dans l’image ci-dessus, la concentration de points rouges correspond à Manhattan, New York.
« Ce sont plus de 3 milliards de tweets que nous voyons là – tous géolocalisés depuis Septembre 2011, placés sur la carte – , montrant les différentes facettes de l’écosystème de Twitter dans un niveau de détails impressionnant, révélant ainsi des modèles démographiques, culturels et sociaux au niveau urbain, et ce, sur la planète entière. »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire