mardi 8 avril 2014

L'ultime évolution du DSI

MP900438805
La base de l’informatique est le changement, l’évolution. En tant que tel, il est essentiel pour l’IT de supporter le métier de l’entreprise, mais il n’en a pas toujours été ainsi.



Le DSI d’hier : un expert technique

Jadis, dans les temps reculés et préhistoriques de l’informatique (en sachant qu’en informatique la préhistoire n’est pas une période temporelle fixe), le DSI était un technicien qui avait des aptitudes de coordination et de médiation. Avec une expérience basée sur les problématiques terrain, il était à même de comprendre les difficultés de ses équipes et de pouvoir gérer leurs problématiques au plus proche de la réalité opérationnelle. De plus, le business n’était pas une difficulté, car l’IT était considérée comme un élément incontournable et irremplaçable, située dans sa tour d’ivoire et impossible à déboulonner.



Le DSI d’aujourd’hui : un business partner

Cependant, le monde a changé. Avec l’arrivée de l’outsourcing et des technologies de virtualisations, l’IT n’est plus l’élément incontournable. Si elle est toujours indispensable pour le business, il n’est plus nécessaire que ce soit l’informatique interne à l’entreprise qui délivre les services, dont le métier à besoin. De coup le DSI à du évoluer. Il est passé d’expert technique à un ultra chef de projet/maketing capable de s’intégrer à la stratégie de l’entreprise et de la supporter par des changements permanents et fiables (l’aspect changements, mise en production et évolution du SI fera le sujet d’un article futur). Véritable partenaire métier, le DSI doit comprendre la problématique client et être capable d’y répondre en offrant ce qu’ITIL appelle la garantie (continuité, disponibilité, sécurité, capacité) et l’utilité (suppression des contraintes et gain de performance).



Le DSI demain : le maître de la donnée

Le rôle de DSI sera dans le futur de plus en plus intégré dans les boards et va être partie intégrante du business. Les futurs DG et PDG devront passer par des postes obligatoires, et le job de DSI en fera partie (à l’image de Maurice Levy). Mais, tout aussi important, le DSI va être le gardien de la donnée client. La lutte que se livre le marketing et l’IT pour justement savoir qui va maitriser la donnée est actuellement cruciale, et si elle est remportée le DSI, il sera à nouveau le maître incontesté de l’entreprise.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire