samedi 12 avril 2014

Santé - travail : le stress coûte 473 euros par an et par personne en Europe

En France, chaque année, le stress coûte en tout 3 milliards d'euros. @shutter

Le stress est beaucoup plus présent que ce que l'on pourrait penser dans notre quotidien et surtout dans notre travail. Si présent qu'il est la deuxième cause de problèmes de santé liés à l'emploi, après les douleurs musculaires et osseuses.


Et le coût du stress est gigantesque : plusieurs centaines de milliards d'euros par an à l'Union Européenne.

Près d'un tiers des salariés concernés


Selon une étude menée à grande échelle par l'Union Européenne, durant ces 9 dernières années pas moins de 28% des travailleurs européens ont été confrontés à des dommages psychologiques (du stress) ayant eu de graves conséquences sur leur santé.

Avec un tel nombre de problèmes, pas étonnant donc que le stress soit la première cause d'absentéisme au travail en Europe. Au Royaume-Uni, par exemple, une étude a montré qu'en moyenne les employés ont été absents 22,6 jours sur une année, soit un mois entier, à cause du stress.
ADVERTISEMENT

Un coût en soins, mais pas seulement


Au total, 240 milliards d'euros partent en fumée chaque année à cause du stress en Europe. De cette somme, environ la moitié (104 milliards d'euros) est dépensée dans les soins prodigués aux personnes souffrant de stress. Mais la majorité des pertes provient d'ailleurs.

L'absentéisme et les congés maladies, mais aussi l'inattention, la perte de productivité et d'efficacité, ou encore les erreurs liées à un manque de concentration dû au stress pèsent lourd sur l'économie européenne : 136 milliards d'euros chaque année.

Plus de 400 euros par an et par personne


Rapportée à la population européenne, le coût par personne et par an n'est pas moindre. Les 240 milliards d'euros répartis sur les quelques 507 millions d'habitants de l'UE entraînent un coût annuel par personne de 437 euros

L'Union Européenne a donc décidé d'agir et a lancé la campagne « Healthy Workplace » visant à faire prendre conscience aux employeurs de l'importance d'un milieu de travail sain et qui permet de limiter le stress. Une campagne d'envergure qui devrait durer 2 ans et pour laquelle 4 milliards d'euros ont été débloqués.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire