mercredi 21 mai 2014

Scandale de la NSA : Le patron de Cisco fait la leçon à Obama

Le PDG de Cisco, John Chambers, est monté au créneau pour éviter que les clients ne perdent confiance dans le haut niveau de sécurité et d'intégrité de ses produits. (crédit : Stephen Lawson / IDGNS) Le PDG de Cisco, John Chambers, est monté au créneau pour éviter que les clients ne perdent confiance dans le haut niveau de sécurité et d'intégrité de ses produits. (crédit : Stephen Lawson / IDGNS)
John Chambers demande au président des Etats-Unis d'intervenir afin que les ventes des technologies informatiques américaines ne subissent pas de contrecoup lié au plan de surveillance gouvernementale.
Entre le PDG de Cisco et Barack Obama, il y a comme qui dirait de l'eau dans le gaz. John Chambers a en effet réagi aux rapports faisant état des agissements de l'agence de sécurité intérieure (US National Security Agency) américaine pour intercepter les livraisons de matériels informatiques et y installer des outils de surveillance. Le PDG de l'équipementier réseaux et télécoms a ainsi écrit au président des Etats-Unis pour lui demander d'intervenir afin que les ventes de technologies américaines ne soient pas affectées par la perte de confiance des clients dans leur intégrité.

Cette lettre adressée à Barack Obama fait suite à des rapports faisant état de l'interception par la NSA de matériels tel que des serveurs, routeurs et autres équipements, pour y intégrer des outils de surveillance avant d'être, ni vu ni connu, repackagés et envoyés aux clients. « Nous ne pouvons pas tolérer ce type de comportement, nos clients nous font confiance sur notre capacité à leur fournir des produits répondant aux standards de sécurité et d'intégrité les plus élevés », indique John Chambers dans sa lettre.

En décembre, 8 grands fournisseurs de technologies incluant Microsoft, Google, Facebook et Yahoo ont appelé à une réforme mondiale des pratiques et lois de surveillance des gouvernements du monde entier et demandé aux Etats-Unis d'endosser le rôle de leader dans cette initiative.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire