samedi 31 mai 2014

Sharan Burrow a été réélue en tant que secrétaire générale de la CSI


Le 3e Congrès mondial de la CSI s’est achevé aujourd’hui à Berlin par la réélection de Sharan Burrow en tant que secrétaire générale du mouvement syndical, fort de 170 millions de membres.
Des joueurs de football, des chauffeurs de taxi et des travailleurs domestiques, mais aussi Frank-Walter Steinmeier (ministre allemand des Affaires étrangères), Guy Ryder (directeur général de l’OIT) et Gordon Brown (envoyé spécial des Nations Unies pour l’éducation) se sont adressés aux participants du Congrès.
Lors de sa clôture, les syndicats se sont engagés à :
  • Organiser plus de 27 millions de nouveaux membres pendant les quatre années à venir pour renforcer le pouvoir des travailleuses et des travailleurs ;
  • Mettre un terme à l’esclavage moderne au Qatar ;
  • Soutenir un salaire minimum permettant aux salariés de vivre dignement et pour en finir avec les salaires de misère le long des chaînes d’approvisionnement des entreprises mondiales ; et
  • Exiger un accord ambitieux lors du Sommet sur le climat de Paris.
La déclaration adoptée lors du Congrès mondial de la CSI comprend trois cadres d’action (Croissance syndicale, Réalisation des droits et Emplois durables) qui établissent le programme d’activités de la Confédération pour les quatre prochaines années.
« Avant ce Congrès, les travailleuses et les travailleurs du monde entier nous avaient donné un programme. Ils voulaient des emplois sûrs et un salaire minimum décent. Ils voulaient que le pouvoir des entreprises soit maîtrisé. Ils voulaient être entendus.
En partageant nos récits et en travaillant ensemble, nous avons mis au point un programme destiné à améliorer le monde.
Nous allons maintenant voir si nos gouvernements ont le courage de prendre position pour celles et ceux qui travaillent. Nous savons qu’un monde politique sans programme, des ambitions industrielles sans travailleurs, ça ne marche pas.
Nous voulons un programme avec des politiques et nous voulons que les travailleurs aient le pouvoir de parvenir aux salaires et à la protection sociale auxquels nous aspirons, ainsi qu’à tous les autres objectifs que nous nous sommes fixés.
Nous avons du travail. Nous allons renforcer le pouvoir de la main-d’œuvre et accroître le mouvement mondial de 27 millions de personnes d’ici les quatre années à venir.
Nous allons veiller à ce que le capital des travailleurs serve à promouvoir leur programme et non les intérêts des grandes entreprises et des grands établissements du secteur financier, et nous ne fermerons jamais les yeux sur les attaques que subissent les droits des travailleuses et des travailleurs.
C’est un programme ambitieux, mais en travaillant ensemble, localement et mondialement, nous y parviendrons. Le monde compte sur nous », a déclaré Sharan Burrow, secrétaire générale de la CSI.
Des résolutions d’urgence ont été adoptées sur la Turquie, où 301 personnes ont perdu la vie dans la catastrophe minière de Soma.
Le Congrès a également réclamé un apaisement en Ukraine.
Le Conseil général de la CSI, qui s’est tenu juste après le Congrès, a élu João Antonio Felicio (CUT, Brésil) en tant que président de la CSI.
Maria Fernanda Carvalho Francisco (UNTA-CS, Angola) et Karl-Petter Thorwaldsson (LO, Suède) ont eux été élus en tant que vices-présidents de la Confédération.
Jaap Wienen et Wellington Chibebe ont été élus en tant que secrétaires généraux adjoints de la CSI.
De plus, le Conseil général a établi une nouvelle structure sous-régionale pour le monde arabe.
Le président João Felicio a reçu, des organisations brésiliennes affiliées à la CSI, un drapeau signé par des délégués réclamant que la FIFA procède à un nouveau vote pour désigner le pays hôte de la Coupe du monde de 2022, en signe de solidarité avec les travailleurs migrants exploités au Qatar.
Le prochain Congrès mondial de la CSI aura lieu en 2018.
Vous pouvez consulter l’enregistrement officiel des sessions et des discours des dirigeants en suivant le lien : http://congress2014.ituc-csi.org/multimedia
ENDS
Pour plus d’informations, veuillez contacter Gemma Swart : +32 479 06 41 63.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire