samedi 24 mars 2012

Vous faisiez quoi à 11:37 hier ?


Quand Jean-Jacques Bourdin se paye Jean-François... par puremedias

" Vous faisiez quoi, à 11h37, hier ? ". C'est la question qu'a posée Jean-Jacques Bourdin , ce matin, à Jean-François Copé sur RMC et BFM TV . Plus tôt, le secrétaire général de l'UMP avait dénoncé le comportement de François Hollande et de François Bayrou, accusés par le parti au pouvoir de ne pas avoir respecté la période de deuil des familles victimes des tueries de Toulouse et Montauban.

"Je faisais un point presse " répond sans trop hésiter Jean-François Copé. Sauf qu'à 11h37 précisément, le RAID donnait l'assaut dans le domicile de Mohamed Merah. " Vous vous rappelez de ce que vous avez dit à ce moment-là ? Vous avez accusé François Bayrou et François Hollande de ne pas avoir respecté le temps de deuil, au moment où le RAID était en train d'intervenir ! " reprend Jean-Jacques Bourdin, connu pour ne pas ménager ses invités.

" Comment accuser les autres de ce que l'on fait soi-même ? " demande alors le journaliste, qui revendiquait en début d'année son " ton direct " dans une interview à puremedias.com . " Votre propos est sympathique mais je ne vous laisserai pas, ni qui que ce soit, mettre, pour ce qui me concerne, en cause le fait qu'un certain nombre de responsables politiques dont je suis ait vivement regretté que les adversaires de Nicolas Sarkozy dans une campagne absolument légitime aient conduit, pour certains d'entre eux, un double langage " tente tant bien que mal de se rattraper Jean-François Copé.

Ce n'est pas la première fois que Jean-Jacques Bourdin met en difficulté l'un de ses invités sur RMC et BFM TV. Déjà, en janvier dernier, il n'avait pas hésité à contester les chiffres donnés par Nadine Morano. "Vous dîtes des bêtises Nadine Morano, vous ne maitrisez pas le sujet ! Pardonnez-moi de vous le dire !" s'était-il agacé. Ce ton direct n'est d'ailleurs pas du goût de tous les politiques. Alain Juppé avait, à de nombreuses reprises, refusé l'invitation de Jean-Jacques Bourdin avant de l'accepter, en octobre 2011. "Le petit ministre va aller voir le grand journaliste" avait alors déclaré Alain Juppé.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire