vendredi 2 mai 2014

CUILLÈRE – La façon dont vous dormez en dit long sur votre couple

Dormir à deux n'a rien de naturel (Source : REUTERS / Nacho Doce).
Dormir à deux n'a rien de naturel (Source : REUTERS / Nacho Doce).
Vous êtes plutôt du genre cuillère ou dos à dos ? Derrière son apparente superficialité, cette question est essentielle pour mesurer la force de votre couple, si l'on en croit une étude effectuée par l'université du Hertfordshire, rapporte le site américain Science Daily.
Effectuée lors du Festival international de la science d'Edimbourg auprès de 1 100 personnes, l'étude conclut que la distance qui vous sépare de votre partenaire révèle l'intensité de la relation qui vous lie.
Ainsi, 86 % des couples qui dorment collés-serrés (à moins de 2,5 cm d'écart) se sont dits heureux dans leur relation, contre « seulement » 66 % de ceux qui dorment chacun de leur côté (à plus de 75 cm d’écart). Sur le même modèle, ceux qui se touchent en dormant sont plus satisfaits dans leur relation que ceux n'ayant aucun contact. Sauf que dans les faits la plupart des couples sont dos à dos (42 %), tandis que 31 % regardent dans la même direction et que 4 % se font face à leur partenaire…
Vingt-quatre ans de sommeil en moyenne
Si cet argument ne suffit pas à vous rassurer quant à la solidité de votre couple, sachez que plusieurs études estiment que dormir en couple sabote la qualité de votre sommeil. Or, nous passons en moyenne vingt-quatre ans à dormir — « ce qui représente, pour les couples, la plus longue période passée ensemble », soulignait le professeur Damien Léger de l'Hôtel-Dieu à Paris dans un article du Monde.
>> Lire : Sommes-nous vraiment faits pour dormir ensemble ?
La taille du lit joue également. En janvier 2012, dix couples bardés de capteurs ont dormi successivement dans des lits de 140 puis de 160 centimètres sous la direction du professeur Léger. Résulat : les « cobayes » ont augmenté de 15 % leur temps de sommeil profond, et leur nombre de réveils nocturnes a baissé d'un quart. Finalement, les couples estiment avoir amélioré « de près de 50 % leur sensation de confort ».
Loin d'être étonnants ces résultats témoignent surtout du fait que dormir à deux est récent et loin d'être naturel. En effet, dormir en couple est un comportement social qui date de la révolution industrielle et de l'exode rural qui en a découlé, poussant les gens à vivre dans des villes surpeuplées aux espaces de vie confinés, rappelle la BBC.
Or, cette nouvelle façon de dormir ne s'est pas encore répercutée sur notre activité psychique, expliquant les désagréments que cela entraîne. Malgré ces constats, seulement 8 % des individus entre 40 et 60 ans dorment séparément, relève la BBC.
Dans un appel à témoignages du Monde.fr, vous aviez été nombreux à nous raconter votre expérience, et surtout vos trucs et astuces (lits plus grands ou séparés, bouchons d'oreilles, etc.) pour arriver à concilier amour et sommeil de qualité. Et vous, quel est votre truc ?
>> Lire les témoignages : "Dormir à deux, c'est plus difficile qu'il n'y paraît"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire